• |Fiction n°3: To the new World| Chapitre 2

    ▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

     

    C H A P I T R E  2

     

    ▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

     

    Moi Natsu Dragneel, garçon au cheveux rose et aux yeux onyx. Je menais une vie parfaitement normale.

     

    Le monde est devenu si impitoyable. Il y a eu un changement, un énorme changement. Personne n'a pu s'y attendre. Pourtant la réalité restait la réalité, nous étions condamnés, à vivre dans ce monde de terreur, pendant le restant de nos jours, ou alors nous mourrons. Survivre était la seule chose qui comptait. Mon ancienne vie me manquait. Mon ancien moi me manquait. Tout me manquait. Même si ça remontait à pas si longtemps que ça, j'ai l'impression que ça faisait une éternité que tout avait commencé. Je ne pourrais jamais oublier ce qu'il s'était passé, jamais.

     

    ***

     

    J'étais en train de prendre ma douche, en écoutant de la musique, mais d'un coups, elle s'était coupée. Je n'y prêtai pas attention, pensant que ça ne devait pas être grave. Quand j'eus finit de me laver, je m'habillai et allai dans ma chambre. Je remarquai qu'il n'y avait plus de réseau sur mon téléphone. C'était étrange, c'était la première fois que ça me le faisait. Je supposai que je devais attendre. J'allumai mon pc, mais il n'y avait plus de réseau internet. Là il y avait vraiment un problème. « Qu'est-ce qui se passe ? » la question qui n'arrêtait pas de résonner dans ma tête. Je sentis une angoisse s'emparer de moi. Je ne pouvais pas en être sûr et pourtant je commençais à stresser. Je ne savais pas quoi faire, ni quoi penser. Je ne voulais pas que tout change, que ma vie change, je ne voulais pas changer non plus.

     

    J'entendis quelqu'un sonner à la porte. J'allai ouvrir directement.

     

    « Ah Natsu, je suis rassuré de voir que t'es encore là.

     

    C'était Grey qui venait de sonner. Grey était un ami, l'ami dont j'étais le plus proche, on passait presque tout notre temps ensemble. Il avait les cheveux ébènes un peu ébouriffés et les yeux bleus foncés. Il aimait beaucoup embêter les personnes qui lui étaient chères, comme moi par exemple. Mais il savait donner le sourire aux autres. Je ne savais pas ce que je deviendrais sans lui. Malgré son caractère un peu lourd, c'était une personne fiable et sincère. Il était apprécié par tout le monde. J'avais de la chance, d'avoir un ami comme lui.

     

    Mais ce soir, il n'avait pas l'air dans son état normal. Il avait quelque chose de totalement différent, ce qui m'angoissai encore plus. Il était différent. Son expression sur le visage, il avait l'air paniqué. Il était pâle, ses yeux n'affichait aucune once de joie, comme ils en avaient d'habitude. Là ils étaient sombres et il avait l'air un peu désorienté. Je le regardais, mon cœur se serrait, mon estomac me brûlait un peu. Pourquoi était-il venu maintenant ? Il y avait forcément une raison. Même si il venait souvent sans prévenir, j'avais comme l'impression que là, il était venu pour une raison, qui m'était inconnue pour le moment. Mais ça m'inquiétait davantage.

     

    Natsu, on doit se tirer d'ici, là ça craint. fit-il toujours avec son air aussi grave.

     

    A ce moment précis. Je sentis comme quelque chose se briser en moi. J'en étais presque sûr. Je savais que ça arriverais un moment ou un autre. Je le savais au fond de moi. Et pourtant... je ne voulais tout simplement pas y croire. Je fixais Grey sans rien répondre. Je ne faisait aucun mouvement. Je voulais qu'il n'y ait plus rien dans mon esprit. Je voulais que ce soit juste un cauchemar, pas la réalité. Je voulais que ce soit une mauvaise blague de la part de Grey, comme il en faisait toujours. Même si c'était ce que je voulais, je savais du plus profond de moi que tout ça était bel et bien la réalité.

     

    Cela fait plusieurs jours, même plusieurs semaines que tout a commencé. On arrêtait pas d'en entendre parler à la télé, à la radio ainsi que sur internet. Partout, il n'y avait que ça. En fait on a retrouvé plusieurs morts revenus à la vie, sous la forme de… zombi, mais on les appelait « Les marcheurs », parce que ce sont des personnes ni vivantes, ni mortes, ce sont juste des monstres qui marchent, qui dévorent tout ce qui se trouve sur leur chemin. Au début personne n'y croyait, on pensait que les gens racontaient ces histoires pour se faire connaître. C'était irréel, on ne voyait ça que dans les films ou les séries. On pensait tous, que tout ce qu'on entendait, étaient seulement des mensonges. Pourtant on pouvait voir des images, mais on pouvait aussi penser que c'en était que des fausses. Mais plus ça allait, plus on en entendait parler. On nous disait que si une personne faisait mordre par un marcheur, elle en devenait un. Même si ça ne venait pas tout de suite, ça finissait par arriver, qu'on soit mort ou vif. Et personne ne pouvait rien y faire, même les médecins et les guérisseurs. Ce virus était inguérissable. Chaque jour, de plus en plus de monde, commençaient à s’inquiéter, commençaient à y croire. Jusqu'au moment où un ville fit rayée de la carte, parce qu'une horde de marcheur, se serait manifestée. Un jour que personne n'oubliera. Finalement, tout le monde a finit par y croire. Apparemment des policiers essayaient d'en éliminer le plus possible depuis ce jour. Mais personne ne pouvait vraiment savoir, ce qui se tramait.

     

    Mais là... Même si je ne voulais pas l'accepter, je le savais. Magnolia s'était fait envahir ce soir. Ca me dégoûtait, rien que d'imaginer ça. Je savais qu'à présent ma vie, ne serait plus jamais la même et je ne voulais pas de ça. Je n'en voulais pas. Je ne pouvais pas accepter un tel changement. Et ce monde, me paraissait désormais terrifiant.

     

    Non... tu blagues... c'est ça ?

     

    Je savais que ce n'était pas le cas. C'était une question stupide. Je voulais me rassurer, parce qu'au fond de moi, je n'étais pas bien. Pas bien du tout. Je voulais que Grey rigole et qu'on aille bouffer ici ou en ville, comme on le faisait toujours, je voulais juste oublier tout ça. Je n'avais jamais vu de marcheurs en vrai. J'ai vu quelques images à la télé, mais rien de plus. Pourtant j'étais sûr d'en voir. Mais je ne savais pas comment j'allais réagir si j'en voyais un.

     

    Grey me regarda, avec un regard si sérieux, que je ne le reconnaissais à peine, je me demandais si c'était vraiment mon ami qui se trouvait devant de moi.

     

    Non, je suis plus que sérieux. me dit-il, Je suis venu te chercher, il faut qu'on parte, avant qu'il soit trop tard. Erza m'a appelé pour me dire qu'il faut aller au sud de Magnolia, apparemment on y sera en sécurité. Mais comme on est pas totalement confiants, on s'est donné rendez-vous au supermarché qui est là-bas. Si jamais nous ne sommes pas en sécurité, nous partirons. Je ne sais pas où mais Erza doit savoir elle. Elle s'est chargé d'appeler tout le monde. Comme Erza m'a dit de le faire, j'ai essayé de t'appeler mais ça marchait pas, du coup je suis venu te chercher aussi vite que j'ai pu.

     

    D'accord on allait partir, mais qu'est-ce qui allait se passer après ? Non, je le sentais pas ce coup là. Mais c'était sûrement mieux que de rester ici. J'avais beau me dire ça, j'avais toujours ce sentiment d’inquiétude. Et si jamais il arrivait quelque chose à Grey ou à Erza ? Ou même à quelqu'un d'autre. Je pourrais me le pardonner ? Non, sûrement pas.

     

    Ok mais... t'es vraiment sûr que c'est un bon plan ?

     

    C'était un peu idiot de ma part de demander ça. Parce que... que pouvions-nous faire d'autre ? Non, rien. Mais est-ce qu'ils allaient tous venir au point de rendez-vous ? Et si jamais Erza n'avait pas réussi à contacter tout le monde. Mais même sans ça, je n'avais pas envie de tout quitter comme ça. Ma vie allait changer, non, nos vies allaient changer et je ne voulais pas de ça. Grey devait sûrement ressentir la même chose, mais c'était dur d'accepter tout ça.

     

    Tu veux qu'on fasse quoi sinon ? Je sais que c'est pas facile de tout abandonner comme ça, mais on n'a pas le choix. Et puis t'inquiète, si on suit les instructions d'Erza comme il le faut, ça ne peut que se passer bien. En tout cas, je lui fait confiance et j'ai confiance en toi aussi Natsu. Avec vous, je suis sûr de m'en sortir.

     

    Il avait l'air rassuré, limite serein. J'avais comme l'impression qu'il venait de changer d'attitude. Pourquoi ? C'était pour me rassurer ? Non, c'était parce qu'il avait de l'espoir. Oui je ne devais pas oublier le plus important. Je n'étais pas seul, Grey et Erza étaient à mes côtés, avec eux j'étais capable de surmonter n'importe quoi. Je n'avais pas à avoir peur, de ce qui allait arriver, après tout, je ne pouvais pas savoir. Et je ne devais pas avoir peur du changement, aujourd'hui il y avait plus important. Je voulais protéger les personnes que j'aimais, je me fichais bien du reste.

     

    Ouais, désormais je ne ressentais plus la moindre angoisse.

     

    Ouais t'as raison, c'est pareil pour moi. je dis en souriant. »

     

    Je ne devais surtout pas reculer. Dès que nous quitterons cet endroit, tout ce que nous possédions, appartiendra au passé. Même si je n'étais pas prêt pour ça, je devais abandonner mon ancienne vie, peu importe si c'était ce que je voulais ou non, j'ai décidé que j'allais avancer.

     

    J'avais confiance et j'avais espoir.

     

    ***

     

    Après avoir pris quelques affaires, je partis accompagné de Grey.

    Je vivais seul, j'avais perdu mes parents lorsque j'étais petit. Du coup je n'ai jamais vraiment eu de famille, enfin Grey était comme un frère et puis j'avais pleins d'autres amis aussi, ils étaient comme ma famille. Finalement, aujourd'hui à part mes amis, je n'avais plus rien à perdre, comme ça faisait des années que j'avais perdu ma famille. Je passais beaucoup de temps avec Grey, il vivait avec ses parents, mais depuis des années, ses parents étaient toujours en déplacement pour leur travail, il ne les voyait que très rarement. Et Erza était comme ma sœur, son père était le commissaire de la police, elle était souvent seule elle aussi. Tout les trois on a grandi ensemble.

     

    ***

     

    On descendit les deux étages de mon immeuble, en passant par les escaliers. On traversa le hall et on arriva à l'extérieur.

     

    Il faisait nuit, les rues étaient vides. C'était comme si cette ville était morte. A présent elle l'était, tout le monde avaient prit la fuite. Cette ville qui d'habitude était toujours pleine de vie, je ne supportais pas de la voir comme ça. D'ailleurs, c'était la dernière fois que j'étais ici. J'ai vécu ici, j'ai grandi ici et aujourd'hui, c'était la dernière fois que j'étais là. Je ne reviendrais certainement plus. Penser ça me faisait un pincement au cœur, mais je ne devais pas y penser.

     

    On ne tarda pas plus, je me mis à courir avec Grey. On prit direction vers le sud de la ville, comme prévu. Nous arrivâmes là-bas en peu de temps. Nous rejoignîmes Erza au supermarché. Elle était avec Mirajane, qui était sa meilleure amie et il y avait Lisanna la petite sœur de Mirajane et Elfman son petit frère.

     

    Lorsque Lisanna me vit, elle me sauta au cou et elle m'embrassa sans me laisser le temps de faire quoi que ce soit. Je répondis au baiser et la serra contre moi. Lisanna n'était pas seulement la petite sœur de Mirajane, elle était ma petite amie, depuis maintenant six mois. Je la connais depuis des années, elle avait toujours été mon amie, jusqu'au jour où elle m'avoua ses vrais sentiments et j'ai accepté de sortir avec elle.

     

    Elle mit fin au baiser et me regarda droit dans les yeux le sourire aux lèvres.

     

    « – Natsu, tu n'imagines pas à quel point je suis contente de voir que tu vas bien, j'étais tellement inquiète. Avec Mira-nee et Elf-nii-chan, on est parti rejoindre Erza, je ne savais pas si on avait eu le temps de te contacter, j'ai eu peur de ne plus jamais te-

     

    – Mais je suis là maintenant, tu n'as plus à t'en faire. je lui dis doucement.

     

    – Oui ! dit-elle les larmes aux yeux. »

     

    Mirajane, Elfman et Lisanna avaient perdu leur parents étant jeunes, eux aussi. Je les ai rencontrés lorsque j'étais en primaire et on était très vite devenus amis. Après tout, des enfants qui n'avaient plus de parent ce n'était pas ordinaire, eux ils me comprenaient au moins.

     

    Ensuite on se fit rejoindre par Sting et Yukino. Sting était un ami très proche presque autant que Grey. Et Yukino était une amie et elle était la copine de Sting, ça faisait un an qu'ils étaient ensembles. Ils nous expliquèrent qu'ils étaient en ville, parce qu'ils s'étaient donnés rendez-vous, jusqu'à ce que toute la ville soit prise de panique et qu'Erza les appelles. Ils n'avaient même pas eu le temps de rentrer chez eux, Yukino était plus qu'inquiète pour ses parents et sa sœur. Et Sting vivait en colocation avec son meilleur ami, Rogue, il était très inquiet lui aussi. Erza n'avait pas pu l'appeler.

     

    Je regardai autour de moi. Tous les gens de la ville étaient en panique, certaines personnes étaient désespérés comme si c'était la fin, certains étaient énervés, d'autre pleuraient cédant à la panique. C'était un véritable désastre, c'était comme si le monde entier était détruit et que nous n'avions plus aucunes issue. La police, la sécurité, personne n'était là. Des hélicoptères survolaient la ville essayant d'éliminer les marcheurs, mais heureusement les marcheurs n'étaient pas encore parvenus jusqu'ici. Il y a avait plein de voitures, impossible d'avancer. Alors c'était vraiment la fin du monde ? On allait tous mourir aujourd'hui ? Nous n'avions aucune issue ?

     

    « – Ne vous en faites pas, dit Erza, J'ai pris les clés du vieux commissariat de la ville où travail mon père, normalement il n'y aura personne, on va s'abriter là-bas jusqu'à l'aube, de façon à ce que les marcheurs aient traversés la ville et soient partis. On prendra des armes et on partira de cette ville.

     

    – Erza à raison, fit Mirajane, On a pas d'autre moyen de s'en sortir, c'est ça où alors nous allons mourir ici, nous faisant dévoré par les marcheurs.

     

    Ouais c'était sûrement un bon plan. Notre seul moyen de survie même. Cependant...

     

    – Alors ce sera sans moi. intervint Grey.

     

    – Grey, tu viens avec nous, tu ne peux pas rester ici ! s'exclama Erza.

     

    – Ce n'est pas à toi de donné les ordres Erza, dit-il légèrement en colère, Moi je peux pas venir. Tu le vois bien non ? Juvia n'est pas avec nous, je dois aller la chercher, je peux pas la laisser tomber.

     

    – Comment veux-tu aller la chercher ? Si jamais tu croises des marcheurs, tu ne pourra rien faire et là tu mourras. Ce n'est pas ce que tu veux quand même ?

     

    – Ce que je veux c'est aller chercher Juvia, peu importe ce qui peut m'arriver !

     

    – Ne fait pas ton égoïste ! s'énerva Erza, Tu restes ici, à l'heure qu'il est Juvia est-...

     

    Elle se coupa ne pouvant pas dire la suite, sachant que Grey ne résisterait pas en entendant ça.

     

    – Je m'en fiche ! dit Grey en s'énervant à son tour, Tant que je ne l'aurais pas vu de mes propres yeux, pour moi elle sera encore en vie. Que tu le veuilles ou non, tu ne m'empêcheras pas d'aller la chercher.

     

    Il n'en rajouta pas plus et il se mit à courir vers la ville.

     

    – GREY ! »

     

    Erza lâcha un cri de frustration et elle se laissa tomber sur ses genoux. Les voir comme ça m'était insupportable. Erza venait de céder à la panique. Elle ne pouvait rien faire pour Grey, déjà elle ne savait pas si elle le retrouverais en allant dans la ville et elle savait que c'était fini pour Grey, c'était pour ça, qu'elle ne pouvait pas le rejoindre. Cette idée lui était insupportable. Nous étions tous à cran, la panique nous avait envahit. Grey voulait à tout prix trouver Juvia. Ils ne sortaient pas ensembles, mais ils étaient très proche, même si Grey cachait souvent ses sentiments, j'étais quasiment sûr qu'il aimait Juvia, il ne pouvait se passer d'elle, elle qui était tout le temps à ses côtés. Je comprenais ce que ressentait Grey, mais foncer dans le ville comme il venait de le faire, c'était tout simplement du suicide. Il n'y survivrait pas... J'ai ce sentiment d'inquiétude au fond de moi, il faisait de plus en plus surface. Pourquoi elle n'était pas là ? Qu'est-ce que je devais faire ? Je n'avais pas l'impression que ma place était ici. Et puis si je restais là, c'était comme si n’abandonnait Grey. Je ne voulais pas le perdre et je ne voulais pas la perdre non plus. Non. Je ne pouvais pas rester ici.

     

    « – Je vais le chercher ! dis-je en partant. »

     

    Je ne les laissèrent pas répliquer, je me mis à courir à travers la ville. Je pouvais entendre leur voix, me disant de revenir, mais je ne les écoutais pas. J'allais peut-être y laisser ma peau, mais je savais que c'était ce que je devais faire.

     

    ***

     

    Je courrais à en perdre haleine. Il fallait que je la retrouve, il le fallait.

     

    Je me demandais comment s'en sortait Grey, j'étais sûr qu'il allait bien, il avait dû aller chez Juvia. J'espérais qui la retrouve et qu'elle irait bien. Mais pour l'instant je devais penser à ma survie, maintenant les rues n'étaient plus sûres, il fallait faire attention. Et puis je devais revenir vivant, sinon Erza n'allait pas se le pardonner, elle allait penser que ce serait de sa faute, mais si jamais il venait à m'arriver quelque chose, se serait de ma faute et uniquement de la mienne. Pour l'instant j'avais de la chance, je n'avais croisé aucun marcheurs, j’espérais que ça continuerais comme ça.

     

    Je m'arrêtai et posai mon bras sur le mur qui se trouvait à côté de moi. J'essayais de reprendre mon souffle et de reposer un peu mon corps.

     

    J'entendis comme un souffle venant de derrière, comme si une personnes respirait fort, enfin j'avais l'impression que c'était quelque chose de différent. je me retournai vivement, et là, je vis ce que je redoutais de voir. Il était sale, il puait, ils avait pleins de sang sur lui et ses yeux gris... Un marcheur sortit d'une ruelle. Si je ne faisais rien, il allait me dévorer. Je reculai et je remarquai qu'il y avait une grande poubelle. Je ne pris pas le temps de réfléchir, je pris le couvercle de la poubelle et je l'enfonça dans le crâne du marcheur. Il lâcha un cri, si l'on pouvait appelé ça un cri. J'arrachai le couvercle de son crâne, pour l'enfoncer de nouveau, mais plus fort cette fois.

     

    La sang dégoulinait de son crâne, ses yeux gris étaient ressortaient de sa tête, il cracha du sang, qui gicla sur mon visage.

     

    Je le laissai tomber sur le sol. Je n'avais jamais ressenti ça avant. J'ai eu peur, peur de me faire dévorer, c'était si effrayant. Je vis deux autres marcheurs se diriger vers moi. Je pris le couvercle de la poubelle, qui était encore enfoncer dans la tête du marcheur que j'avais tuer. Je m’avançai, près à les tuer à leur tour. J'enfonçai le couvercle de la poubelle dans le crâne d'un des deux marcheurs et je repoussai l'autre avec ma jambe. Je remarquai que je n'avais pas assez enfoncé le couvercle et que ça ne lui avait strictement rien fait, il y avait juste du sang qui sortait de son crâne.

     

    Ils s'avancèrent vers moi et je vis arriver trois autres marcheurs. Là je n'avais aucune chance de les tuer, si j'essayais, c'est moi qui allais mourir.

     

    Je n'avais plus le choix.

     

    Je partis en courant dans la direction opposée, de quartier où je voulais aller.

     

    ***

     

    Après avoir couru plusieurs minutes, j'arrivai dans une avenue et je m'assis près d'une boulangerie où il m'arrivait d'y aller.

     

    Je venais de prendre la fuite. Contre les marcheurs, les humains ne pouvaient rien faire. Je comprenais mieux maintenant, c'était bel et bien la fin du monde, la fin de l'humanité. Nous étions tous condamnés à mourir. L'image de Lisanna traversa mon esprit, ainsi que celle d'Erza, de Grey, de Sting et tous les autres. Alors j'allais tous les perdre ? Après avoir vécu tant d'années avec eux. Je ne pouvais pas l'accepter. Mais est-ce que j'allais seulement être capable de les rejoindre ? J'allais encore croiser la routes des marcheurs, et si ça se trouve, ça allait être pire. Mais je ne pouvais pas rester ici les bras croiser. Combien de temps j'allais attendre encore ? Et Grey... Que faisait Grey en ce moment ? Est ce qu'il avait lui aussi croiser des marcheurs ? Avait-il retrouvé Juvia ? Etait-il... simplement en vie ? Non... J'étais certain, qu'il était en vie, il le sera, tant qu'il n'aura pas retrouver Juvia, il ne se laisserais pas mourir. Je n'avais sans doute pas à m'en faire pour lui. Mais moi... J'étais parti pour aller chercher la chercher. Je tenais tellement à elle, elle était ma meilleure amie, celle qui m'avait toujours réconforté, celle qui avait toujours été là. Dans ce genre de situation, je suis sûre que essaierais de me rassurer. Je ne pouvais tout simplement pas l'abandonner. Mais à présent, j'étais loin de son quartier, les marcheurs m'avaient barré la route. Est-ce que je devais y retourner ? A l'heure qu'il était, elle ne devait plus y être depuis un bon bout de temps, elle avait dû prendre le fuite, comme tous les autres habitants. Pourquoi j'étais venu ? Elle devait être avec ses parents, ils ont dû aller au sud de la ville, c'est là-bas que j'aurais la chercher. Je n'étais vraiment qu'un crétin, j'avais foncé sans réfléchir. Je voulais absolument la retrouver, même si je ne la retrouverais pas, j'espérais seulement, qu'elle était vivante, qu'elle s'en était sortie.

     

    Je me relevai et me mis à marcher, sans savoir où je me dirigeait. Je sentis une présence dans une ruelle pas loin. Je m’avançai doucement vers celle-ci. Lorsque que je vis la personne arriver en face de moi, je n'en croyais pas mes yeux.

     

    Elle avait l'air tout aussi étonné que moi.

     

     « – Natsu...? avait-elle prononcer. »

     

    Je l'avais finalement retrouvée.

     

     

     

     

     

    ▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

    Et c'est fini ! Ouais ce chapitre ressemblait au premier sauf que là ça concernait Natsu. A la base je comptais pas du tout faire ça, je voulais faire les retrouvailles avec Natsu et Lucy directement, mais après j'ai réfléchis, Natsu aurait dû expliquer à Lucy comment il est arrivé, ce qui s'est passé et tout le tralala, j'ai trouvé que c'était mieux comme ça finalement. Le chapitre 3 ne devrait pas trop tarder à sortir, je vais essayé de m'y mettre le plus tôt possible en tout cas :')

    (Message pour Amu: Désolé si j'ai un peu repris le concept d'une de tes fictions, mon but n'était pas de te copier, j'avais juste envie d'écrire comme ça pour ce chapitre, j'espère que ça ne te dérange pas :c)

    « •L.B Icône #19• Divers|Fiction n°3: To the new World| Chapitre 3 »

  • Commentaires

    1
    Samedi 19 Novembre 2016 à 11:10

    Ooooh, j'aime trop *q*

    Mais y a un truc que j'ai pas compris. Est-ce qu'Erza a contacté Lucy, aussi ?

    Oh, mais t'inquiète paaas :D Beaucoup de gens pensent à faire ce genre de formation de chapitres (je sais pas comment on appelle ça ;_; ou concept, comme tu l'as dit, je viens de m'en souveniiir 8D) aussi, hein x) Et je trouve que c'est une bonne idée de faire ça au lieu de tout expliquer en faisant un flash-back au prochain chapitre après le premier(quoi que ce serait une idée sympa aussi, mais faire deux versions différentes rend bien j'trouve *µ*). T'as dû y réfléchir, quand même et j'aime vraiment *_*

    2
    Dimanche 20 Novembre 2016 à 20:45

    Mercii *-*

    Non elle a pas pu et puis Lucy était au téléphone avec Juvia quand Erza a essayé de contacter tout le monde et ça a coupé à ce moment-là.

    Tant mieux :D Les flash-back aussi c'est bien, mais pour ce coup-là je n'avais pas envie d'en faire un du couuup voilà 8D J'aurais pu, mais j'ai préféré l'autre concept pour cette fois :')

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mercredi 23 Novembre 2016 à 14:44

    De rieeen <3

    Ah ouiiii, c'est vrai ! Ca fait tellement longtemps que j'ai zappé ._. D'ailleurs, hâte de voir ce qu'elle en est, Juvia !

    Ouaip ! Et ça me donne envie de connaitre la suite, puisqu'on l'a pas apprise mais qu'on sait ce qui s'est passé pour chacun *q*

    4
    Jeudi 24 Novembre 2016 à 20:44

    Ouais, tu le saura dans le prochain chapitre :')

    Ouais, maintenant je n'ai plus qu'à écrire le passage de leur retravaille, que je viens à peine de commencer !

    5
    Samedi 26 Novembre 2016 à 10:58

    J'ai hâte ! :D

    Bonne chance à toi, je te soutiens !

    6
    Samedi 26 Novembre 2016 à 19:01

    Merci :D

    7
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 13:26

    Pas de quoi ! :3 (Va-t-on mettre fin à la conversation ou parler encore pendant des mois ? 8D)

    8
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 18:50

    (Bah déjà là on commence une nouvelle conversation, ça rajoute déjà quelques commentaires en plus 8D)

    9
    Jeudi 1er Décembre 2016 à 21:12

    (Ouais, déjà avec ça, on peut en commencer une loooongue 8D On aura plus de place pour nos notifs x))

    10
    Samedi 3 Décembre 2016 à 15:40

    (Ouais j'ai trop de notifs maintenant, au départ j'en avais 5 ou 6, mais j'en suis arrivé à 9 8D)

    11
    Dimanche 4 Décembre 2016 à 20:01

    (Oh mon dieu, toi aussi 8D J'en ai soit 9, soit 10 maintenant x) (heureusement, imagine on en a pluuus)).

    12
    Lundi 5 Décembre 2016 à 19:42

    (On est tout juste à la limite. En plus ça prend du temps de répondre à tout 8D)

    13
    Vendredi 9 Décembre 2016 à 19:02

    (Rien que là, j'en ai eu 12, j'espère trouver celles que j'ai perdues 8D)

    14
    Samedi 17 Décembre 2016 à 15:58

    (2 petites notifications de perdues, si c'est des messages ça va, sinon faut les retrouver. Là j'en ai eu 10 pile 8D)

    15
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 11:49

    (Moi j'en ai encore eu 12 ;w; Du coup quand j'aurai fini de répondre aux notifs, je chercherai x))

    16
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 13:48

    (Là j'en ai eu 8 x) En fait on va dire le nombre de notif qu'on a à chaque fois 8D)

    17
    Lundi 19 Décembre 2016 à 11:56

    (Là moi c'était 9 xD Avec toi plus une autre 8D Mais en vrai on en a pas plus que 8 avec toi ? x))

    18
    Lundi 19 Décembre 2016 à 16:02

    (Moi aussi j'en ai 9 8D Ouais du coup x))

    19
    Mardi 20 Décembre 2016 à 17:06

    (Sérieux on va se les raconter à chaque fois 8DD Là c'est 11 xDD)

    20
    Mardi 20 Décembre 2016 à 20:54

    (Trop 8DD Là c'était 10 xD)

    21
    Mercredi 21 Décembre 2016 à 13:53

    (Moi c'était 12 ;_; Et si j'avais pas regardé mes notifs d'hier après-midi (c'était juste pour voir mais j'ai pas pu répondre) ça aurait fait 13 ou 14 T_T)

    22
    Mercredi 21 Décembre 2016 à 18:02

    (En ce moment on est pas en manque de notifs xD)

    23
    Mercredi 21 Décembre 2016 à 18:46

    (C'est clair, à peine là c'était 8 xD)

    24
    Jeudi 22 Décembre 2016 à 18:57

    (Moi c'était 10 8D)

    25
    Jeudi 29 Décembre 2016 à 12:58

    (Moi c'était quiiiinze T_T)

    26
    Vendredi 30 Décembre 2016 à 13:01

    (Va falloir que tu retrouves les 5 notifications perdues, d'ailleurs va falloir que je cherche celle que j'ai perdue 8))

    27
    Lundi 2 Janvier 2017 à 18:53

    (Tu l'as trouvée du coup ? 8D Là moi j'ai rien compris à ce que j'ai fait, parce que je regardais mes notifs, puis je partais, puis je re-regardais, puis je partais de EB ainsi de suite, j'ai fait du WTF =D)

    28
    Mercredi 4 Janvier 2017 à 19:22

    (J'ai oublié, j'ai répondus à mes notifs et après j'ai complètement zappé xD Ah bon ? Tu les retrouvées au final ? 8D Là j'en ai eu 12, plus celle d'avant, ça fait 3 de perdues, j'espère que je vais pas oublié de chercher cette fois xD)

    29
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 19:44

    (Ah d'accord xD Oui je pense mais pas encore sûre x) Moi vu que j'ai refait la même chose je x3sais pas combien j'en ai eu, mais je réponds (presque, y a des fois où c'est pas exprès, j'ai l'impression que j'y ai répondu mais non en fait) toujours aux notifs avec toi vu que c'est sur mon profil xD.)

    30
    Samedi 21 Janvier 2017 à 18:11

    (Ah oui j'avoue, j'avais pas pensé à regarder sur ton profil 8D)

    31
    Samedi 21 Janvier 2017 à 19:55

    (La techniiiique xDD)

    32
    Samedi 28 Janvier 2017 à 19:32
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :