• |Fiction n°1: Ce que j'aime| Chapitre 9

    |Fiction n°1: Ce que j'aime| Chapitre 9

    ▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

    C H A P I T R E  9

    ▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

     

    * * * PDV Kirito * * *

    Je fixe Asuna, je tente de m'approcher mais elle s'en va en courant, sans que je n'en comprenne la raison. Je suis ses pas, sans plus attendre. Je ne saisis pas tout ce qui se passe, mais je préfère agir quand même. Pourquoi elle en train de me fuir ? Elle aurait entendu ma conversation avec Leafa ? A mon avis oui, mais qu'est ce que ça peut lui faire après tout ? C'est vrai que Leafa n'a pas employé un ton sympathique lorsqu'elle a mentionné le nom d'Asuna, mais pourquoi a-t-elle parlé d'Asuna d'une telle façon ? J'ai l'impression qu'il se passe quelque chose entre elles.

    Asuna !

    Elle s'arrête enfin de courir. Je m'approche doucement d'elle, tandis qu'elle se retourne. Son expression sur son visage, montre qu'elle est bel et bien en colère, maintenant il reste plus qu'à savoir pourquoi.

     C'était quoi ça ? demande-t-elle d'un air agacé..

     De quoi tu parle ? je demande sans vraiment comprendre.

     Franchement, j'avoue que je suis déçue.

    Plus cette conversation avance, moins je comprends la situation.

     Si tu parles de Leafa, j'irais lui parler après. Mais d'abord explique-moi ce qui se passe entre vous.

    Elle lâche un rire, mais c'est loin d'être un rire naturel, c'est un rire forcé et ironique. Je la fixe pour qu'elle développe ce qu'elle a à dire.

    T'es vraiment aveugle pour ne pas l'avoir remarqué.

     Remarqué quoi ? je demande toujours sans comprendre.

    Elle pose violemment la bouteille d'eau qu'elle avait dans sa main sur mon torse.

     Et t'es assez stupide pour ne sûrement jamais comprendre.

    Elle lâche la bouteille, que je prends le temps de saisir. J'allais rajouter quelque chose, mais elle prend la parole en première.

    Je l'avais apporté pour ta cousine, plutôt que d'être venue inutilement tu lui donnera à ma place.

    Elle ne me laisse pas le temps de rajouter quoi que ce soit, qu'elle dévale les escaliers qui se trouvaient à côté de nous, me laissant seul, sans comprendre le réel sens de cette conversation. Je repense à ce qu'elle a dit et je me pose des tas des questions, des questions auxquelles je n'aurais pas de réponses, du moins, pas pour le moment.

     

    * * * PDV Asuna * * *

    La sonnerie retentit, annonçant la fin du cours. Je regarde l'heure et par chance, c'est l'heure de la pause, un peu d'air ne va pas me faire de mal. Une fois mes affaires rangées, j'attrape mon sac et le met sur mon épaule. Je sors de la salle, accompagnée de Lucy. Pendant l'heure du cours, elle m'a dit qu'elle voulait me parler pendant la pause, je pense que nous allons passer la pause toute les deux sans les filles. Elle m'entraîne dans un coin à l'écart dans la cour.

    Comme elle ne dit rien, je prends la parole en première.

    Ca va ? je demande avec une légère once d'inquiétude.

     Oui moi ça va. Je voulais te demander, si toi ça allait ?

    Bah je vais bien, dis-je un peu sceptique, Pourquoi tu te posais la question ?

    Leafa et toi avez un comportement bizarre ces derniers jours, c'est peut-être qu'une impression.

    Je souris suite à sa remarque. J'avoue que je suis impressionnée qu'elle l'ait remarqué, surtout en si peu de temps. Leafa et moi ne sommes pas spécialement proche, mais depuis l'autre jour on ne s'adresse plus du tout la parole, je pense que les filles ne l'ont pas remarqué à part Lucy.

    Ca concerne Kirito je me trompe ?

    Décidément elle vise tout juste.

     Tu lui as parlé ? je demande suspicieuse.

     Même pas. Si tu demandes ça, c'est que j'ai raison.

    Je m'assois sur un banc puis soupire. Cette histoire est tout droit sorti de nulle part, quand on y pense, tout se passait bien pourtant. Mais c'est certainement pas de ma faute.

     Oui t'as raison, tu vise tout juste même.

    Elle arbore un sourire satisfait et s'installe à mes côtés.

     Raconte-moi tout.

    Je lui explique donc que lors de l'entraînement de l'autre jour, quand je suis allée rapporté la bouteille à Leafa à l'infirmerie, je les avait surpris dans une certaine conversation puis je lui parle de ma discussion avec Kirito.

     Et qu'est-ce que tu penses de tout ça ? me demande-t-elle lorsque j'ai finis mon récit.

     Je pense que Leafa me déteste et que Kirito est un idiot. je lâche.

     Pourquoi ?

     Parce que c'est clair que Leafa est amoureuse de lui.

     T'es jalouse ?

    Je me tourne vers elle et lui lance un regard mauvais.

     Moi jalouse ? Je crois pas non, je pense que c'est plutôt elle qui est jalouse de moi. Elle a peur que je lui prenne son Kirito, auquel elle tient tant.

    Lucy se met légèrement à rigoler, me laissant d'autant plus perplexe.

     Quoi ? je demande d'un ton qui se veut plus dur que je ne voulais le laisser paraître.

    Tu sais ce que j'en pense ? demande-t-elle avec un sourire en coin, Le truc c'est que toi-même tu ne t'en rends pas compte. Leafa est certainement jalouse de toi, mais je crois bien que c'est réciproque de ton côté, tu es aussi jalouse d'elle.

     C'est ridicule, dis-je consternée, Pourquoi je serais jalouse de cette fille ?

     Faut tout t'apprendre à toi. soupire-t-elle, T'as vu la façon dont tu parle d'elle ? C'est déjà une preuve que t'es jalouse et elle est proche de Kirito et ça, tu le supporte pas. Imagine demain ils viennent t'annoncer qu'ils sont ensemble, tu pourrais toujours considérer Kirito de la même façon ?

    Je crois que je viens de comprendre où elle veut en venir, malgré que je sois longue à la détente.

     Je ne suis pas amoureuse de Kirito si c'est ce que tu veux savoir.

    Au moins t'as compris où je voulais en venir. remarquant que je ne prends pas la peine de répondre, elle reprend, Et franchement tu ne peux pas faire pire comme mensonge.

     Et toi tu ne peux pas faire pire comme blague, ce que tu avances n'a aucun sens.

    Elle me lance un regard blazé. Ca n'a vraiment aucun sens ? Tout ce qu'elle vient de me dire, est vrai ? Je serais alors jalouse de Leafa et de sa relation avec Kirito ? Non, j'ai du mal à le croire. Pourquoi je serais jalouse d'elle, ça n'a pas de sens. J'ai toujours eu l'impression que c'était l'inverse. Et puis qu'est-ce que j'en ai à faire de sa relation avec Kirito, ça ne me regarde pas, ça n'a rien à voir avec moi. Et puis ils ne sont que cousins, donc logiquement, ils sortiront pas ensembles... Je me demande pourquoi je suis intéressée par ça tout à coup, c'est à cause de Lucy.

     Je n'aime pas Kirito. je lâche d'une traite.

     Tu en es sûre ?

     Puisque je te le dit. Ca n'aurait aucun sens et surtout aucun intérêt.

     Y a-t-il vraiment besoin de sens ou d'intérêt pour aimer quelqu'un ?

    Ce que je ne comprends pas dans tout ça, c'est pourquoi insiste-t-elle autant sur le fait que j'aime Kirito ? Surtout que ce n'est pas le cas, elle n'est pas dans ma tête, je sais ce que je ressens quand même. Cette conversation prend une tournure fatigante. C'est impossible de la raisonner quand ell e s'y met.

     Ecoute Lucy, là franchement tu me fatigue, Pourquoi tu ne me crois pas ? Je ne cherche pas à te mentir, mais je suis quand même chef de moi-même et je connais mes sentiments. Et je sais que je n'ai jamais cherché à aimé ou à sortir avec qui que ce soit, pas même Kirito.

    Elle me regarde longuement puis se lève du banc.

     Asuna, c'est peut-être toi qui a raison, mais j'ai as l'impression de me tromper. Parce que, ce qui est ironique dans tout ça, c'est tu sembles en faire une affaire d'état, alors qu'en soit, ce n'est pas si grave. je compte répliquer mais elle ne m'en laisse pas le temps, Laisse-moi finir. Si je dois te donner un conseil, c'est d'y réfléchir. Et une dernière chose, on ne choisit pas de tomber amoureux ou non.

    C'est sur ces derniers mots, qu'elle part, me laissant encore plus perplexe, qu'au début de cette conversation. Réfléchir... c'est bien parti pour en tout cas. A quoi cette discussion a-t-elle servi finalement ? Je suis pommé dans tout ça.

     

    * * *

     

    – Regarde Juvia ! s'exclame Lisanna.

    – Oh cette veste, j'ai tellement envie de l'essayer ! renchérit Juvia surexcitée.

    Aujourd'hui Juvia est excitée comme une puce, on ne peut décidément plus l'arrêter. Nous venons de recevoir les tenue pour notre concert, celles que nous avons choisies avec Juvia. Nous avons commandé des vêtements dans plusieurs sites différents, on y a passé des heures, mais on s'était beaucoup amusé à le faire et Juvia et moi, avons à peu près les mêmes goûts niveau vêtement. Ca faisait deux semaines que les tenues étaient commandées, donc nous sommes réjouies à l'idée de les avoir reçues. Enfin la plus heureuse reste Juvia, elle voit déjà qui va porter quoi. Je contemple les vêtements un par un, c'est vrai qu'ils sont beaux, on en a eu pour un sacré budget, mais heureusement c'est l'académie qui paye pour nous, c'est uniquement pour le concours.

    Donc c'est pour cette raison, que je me suis retrouvée dans la chambre de Juvia et Lisanna un samedi matin, à huit heure et demi. Juvia n'avait aucunement envie d'attendre, elle voulait absolument que je vienne avec elle, pour que je choisisse ma tenue en première. D'ailleurs je ne suis pas la seule à être venue, Natsu et Grey, sont là eux aussi. Apparemment ils ont un entraînement de basket à neuf heure, mais comme ils n'ont rien à faire, ils ont décidé de squatter dans leur chambre. Je me demande ce que font les autres garçons.

    J'ai envie de tout essayé... soupire Juvia en laissant tomber sa tête sur son lit qu'elle relève aussitôt, Je vais aller réveiller les autres filles.

    Elle se relève, Lisanna qui est encore dans son lit, soulève sa couette et va rejoindre Juvia.

    Je viens avec toi si tu veux.

    C'est parfait, dit la bleue, Asuna essaye les vêtements que j'ai laissé sur le côté, je pense que ce sont ceux qui te vont le mieux, enfin ce n'est que mon avis, ce sera à toi d'en juger.

    – D'accord, pas de problème ! dis-je.

    Elle sort de la chambre suivie de Lisanna. Je me dirige vers les vêtements que Juvia a laissé de côté. Il y a une jupe à petits carreaux noirs et blancs et un top blanc, qui m'a l'air assez court et moulant.

    Alors que je me dirige vers la salle de bain, Natsu et Grey me disent qu'ils doivent partir, ne voulant pas arriver à leur entraînement en retard, une fois de plus. J’acquiesce, puis m'enferme dans la salle d'eau. Lorsque je sors, je me regarde dans le miroir sur la porte pour d'entrée de la chambre. La tenue est pas mal, je la trouve très jolie même, mais je me demande si ça me va vraiment.

    Quelqu'un toque. Je ne pense pas que ce soit Juvia ou Lisanna, c'est peut-être Natsu et Grey qui ont oublié quelque chose, même si ça m'étonne qu'ils aient pris la peine de toquer. J'ouvre la porte et découvre que la personne qui vient de toquer, c'est lui. De toute les personnes de l'académie, il a fallu que ce soit sur Kirito que je tombe. Il semble surpris de me voir, puisqu'il s'apprêtait à parler, mais il s'est arrêté en me voyant. On se fixe sans rien se dire, attendant que l'autre parle. Ses yeux descendent sur ma tenue et s'arrêtent sur ma jupe, qui dévoilent mes jambes nues. La situation commençant à devenir gênante, je décide de prendre la parole.

    Tu... as besoin de quelque chose ? je demande en bégayant presque.

    Il sort de sa contemplation et me regarde d'un air gêné.

    – Ah oui, est-ce que tu as vu Natsu ? Notre entraînement commence dans quelques minutes et il introuvable, donc je me suis dit qu'il est peut-être allé squatter dans la chambre de Juvia et Lisa', ce serait pas la première fois.

    Bah ils étaient là, mais ils sont parti il y a deux minutes.

    D'accord, merci.

    Je dois le laisser partir ou tenter de rattraper le coup ?

    – Tu trouves... que ça fait osé ?

    Il se retourne vers moi, certainement surpris que je le retienne et que je lui pose cette question quelque peu étrange. Je suis sûre qu'il n'a pas compris de quoi je parle.

      Non. Enfin ça te va bien je trouve.

    Je sens mon cœur s’accélérer dans ma poitrine. Je ne comprends pas cette sensation. Il rentre dans la chambre et referme porte derrière lui. Il se poste en face du miroir à côté de moi.

    Je trouve que cette tenue te met bien en valeur et ça ne fait pas osé. dit-il en fixant le miroir.

    Si tu le dis alors...

    Il se retourne et prend une veste parmi le tas de vêtement qui se trouve sur le lit de Juvia. Il s'approche de moi et la dépose sur mes épaules.

    Je pense même qu'avec cette veste ça rendrait encore mieux. lâche-t-il tout près de mon oreille.

    Je regarde alors mon reflet dans le miroir. Il a choisit une longue veste zèbrée, qui m'arrive à mi-cuisse. C'est vrai que ça rajoute quelque chose qu'il manquait dans la tenue. Mais je peux remarquer que mon visage est assez rosie, surtout mes joues et je le ressent complètement. Pas la peine de me mentir, je sais ce qui me met dans cet état. Son regard, sa voix, son souffle au creux de mon oreille, la pression de ses mains sur mes épaules... lui tout simplement. Je me demande s'il ressent ma gêne, je n'ose même pas regarder son reflet dans le miroir. "Y a-t-il vraiment besoin de sens ou d'intérêt pour aimer quelqu'un ?" Je n'en ai vraiment aucune idée. Mais maintenant je sais, je viens de comprendre ce que Lucy voulait me faire parvenir. Même si je n'ai pas la réponse à cette question, je sais que ce garçon est loin de me laisser indifférente. C'est comme ça depuis la première que nous nous sommes parlé, mais c'est seulement maintenant que je m'en rends compte. Lucy avait finalement raison. J'aime Kirito. Et c'est pas une chose que j'ai choisie, ce sont mes sentiments.

    Je relève mes yeux vers le reflet de Kirito, nos regards se croisent au même moment et comme par réflexe, je baisse la tête. Je n'arrive définitivement pas à me comprendre, je réagis jamais comme ça d'habitude.

    Il s'écarte de moi, un silence s'est installé dans la pièce, je n'arrive pas à déterminer si cette situation est gênante ou agréable. Ou peut-être les deux à la fois ?

    – Je ne savais pas que tu étais styliste, dis-je ironiquement.

    Pas besoin d'être styliste pour donner des conseils.

    Oui c'est vrai.

    On discute pendant plusieurs minutes, comme si c'était la chose la plus naturelle au monde. Mais lorsque que les filles arrivent, il se rend compte qu'il est en retard pour son entraînement. Il s'en va avec rapidité. Ce petit moment tout les deux, m'aura finalement soulagé. J'ai l’impression que c'est quelque chose, dont j’avais besoin.

     

    * * *

     

    Ca y est, c'est le jour J. Le jour tant attendu depuis plusieurs semaines et le jour dont nous nous sommes tant donné de mal à nous préparer. C'est seulement maintenant que je me rends compte de l'importance de ce jour. J'étais tellement à fond dans notre préparation que j'en ai oublié le temps qui passe. Mais bon, ça y est. Aujourd'hui c'est le jour des premiers éliminatoires du concours de chant. Dire que je ne stresse pas serait mentir. Mais j'ai en même temps tellement hâte de monter sur scène.

    Nous avons décidé d'organiser notre concert, dans l'amphithéâtre de l'académie, je ne vois où nous aurions pu le faire sinon, je pense que toutes les salles de la ville sont déjà prises et puis nous voulions vraiment faire ce concert dans l'académie. Je me demande si il y aura beaucoup de monde d'ailleurs, notre académie n'a jamais gagné ce concours les années précédentes apparemment, elle n'est jamais allé loin dans le concours. Une année elle serait allé jusqu'en demi-finale, mais depuis plus rien. C'est pour cette raison que j’appréhende la réaction des gens, je me demande si ils vont prendre la peine de venir et s'ils vont aimé notre prestation. Vu ce que ça a donné les années précédentes, ils ne doivent pas s'attendre à quelque de bien mieux. C'est assez stressant de penser à ça.

    Mais ce soir la première partie du concours va se jouer. Tous les collèges, lycées et académies du pays y participent, c'est vraiment énorme comme concours, nous ne pouvons pas le prendre à la légère. Énormément d'écoles seront éliminée, même si ce n'est que la première partie. Chaque écoles fera son concert ce soir et il sera diffusé sur internet. Les internautes voteront pour leur groupe préféré. Ainsi, un groupe par secteur sera pris, celui qui aura reçu le plus de vote.

    Je suis en ce moment même dans les vestiaires de l'amphithéâtre, enfin c'est plutôt une sorte de "loge". Toutes les filles sont là, nous sommes toutes plus ou moins prêtes, Lucy s'est maquillée mais n'a pas encore enfilé sa tenue, Mirajane est en train de maquiller LevyJuvia n'arrête pas d'ajuster son maquillage qui d'après elle n'es pas assez parfait, Erza et Leafa sont en train de chanter assez nerveusement je dois avouer et Yukino essaie de les rassurer comme elle le peut. Et puis y a moi, toute seule dans mon coin à les observer. En un quart d'heure de temps, je n'ai pas bougé de ma chaise une seule fois, beaucoup trop stressée pour pouvoir faire quoique ce soit. Je regarde l'heure une énième fois, sur l'horloge accroché au-dessus de la porte. 19h45 plus que dix minutes avant de monter sur scène, les rideaux s'ouvriront à 20h précise. 

    – Je vois que vous êtes toutes prêtes.

    Le directeur de l'académie, Makarof, vient d'entrer.

    – Lucy est en train d'enfiler sa tenue, mais sinon nous sommes toutes prêtes. informe Erza.

    – D'accord. Eh bien quand elle aura fini, dites-lui de vous rejoindre sur scène.

    – On ne l'attend pas ? demande Juvia.

    – A part si vous y tenez vraiment, mais on doit faire quelques réglages sur scène et on doit ajuster vos micros, ce serait bien si vous veniez rapidement. C'est vous qui voyez. dit-il avant de refermer la porte.

    Les filles décident d'y aller, moi je décide d'attendre Lucy. Une fois toutes les filles sorties de la pièce, le calme apparaît, ce qui n'est pas pour me déranger. Je fixe le sol puis soupire. Décidément le stresse ne veut pas disparaître.

    – Asuna !

    Je relève ma tête vers Lucy, qui visiblement a l'air prête.

    – T'es magnifique. lui dis-je en la détaillant de haut en bas.

    – Toi aussi, je te rassure. dit-elle souriante, T'as pas l'air en forme ?

    – Je suis stressée à mort, si tu savais.

    – T'inquiète on l'es toute, mais tu vas voir ça va être le feu ce concert, faut qu'on y aille à fond.

    – Je suppose.

    – Mais si ! Aller viens, ne les faisons pas attendre plus longtemps. dit-elle en sortant la pièce.

    Je me décide finalement à me lever de ma chaise, que je n'avais pas quitter ces dernières minutes. Je me regarde dans le miroir je me demande si ça va le faire. Kirito a dit que ça m'allait bien, j'espère qu'iol le pensait vraiment. Avant que je ne me dirige vers la porte, j'entends mon téléphone vibrer. Je le saisis et inconsciemment je souris lorsque je vois quel nom est affiché.

    De: Kirito

    Encore bon courage pour votre concert

    A: Kirito

    Mercii Kirito, on va tout donner !

    Je repose mon téléphone sur la table, ce dernier message était exactement ce don j'avais besoin. Il faut que je donne tout dans ce concert, je sais que Kirito et les autres vont nous encourager quoiqu'il arrive.

    Je sors enfin de la pièce, mais me fait directement interpellée.

    – Asuna.

    Je me retourne et fais face à Leafa. Je me demande ce qu'elle a à me dire, c'est vrai qu'on ne s'est pas parlé ces derniers temps, c'est plutôt tendu entre nous à vrai dire.

    – Je sais que le concert va bientôt commencer, mais je voudrais te parler juste deux minutes avant.

    – Qu'est-ce qu'il y a ? je demande un peu perplexe.

    – C'est à propos de Kirito, je fronce les sourcils pour l'inciter à continuer, Je veux que tu saches que je n'ai rien contre toi, je ne te déteste pas. Mais je ne supporte pas le fait que tu sois proche de Kirito, c'est plus fort que moi, ça me met hors de moi.

    Je ne réponds pas et me contente de la fixer.

    – Mais bon tu sais, continu-t-elle, J'aime Kirito et ça a toujours été le cas. Tu fais ce que tu veux, mais moi je ne compte pas abandonner, je continuerais de l'aimer et je ferais en sorte que ça devienne réciproque. Tu peux me détester si tu veux, mais c'est ce que je décider de faire et tu ne me feras pas changer d'avis.

    – Moi non plus, dis-je, Moi non plus, je ne compte pas abandonner. Je suis amoureuse de lui et toi aussi. On est pas obligé de se détester toute les deux, ça ne servirait à rien. Mais il y aura forcément une de nous deux qui souffrira et je ne vais pas te faire de cadeau Leafa, même si tu es mon amie.

    Je me retourne sur ces derniers mots et marche le long du couloir qui mène aux coulisses. On m'attache un mini micro sur mon haut, toutes les filles sont en place. Je monte sur scène à mon tour. C'est décidé. Je vais tout donner dans ce concert, j'ai envie que ce groupe aille loin, qu'on y aille toutes ensembles. Et je ferais tout pour conquérir Kirito. Je sens que pleins de choses risquent d'arriver après ce concert. Les rideaux s'ouvrent enfin, laissant apparaître pleins d'élève de notre académie. Je lande un dernier regard déterminer à Leafa.

    Ca y est. Cette fois c'est notre véritable départ à tous.

     

     

     

     

    ▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

     

    Je sais pas de quand date mon dernier chapitre, mais ça remonte. Je crois que c'est la première fois que je mets autant de temps à poster. J'ai eu tellement la flemme ces derniers temps et un manque d'inspiration aussi. Mais bon ça arrive. Je ne suis pas particulièrement fière de ce chapitre, mais bon. Je n'ai aucune idée de ce que je vais faire pour la suite, en ce moment je ne prends quasi plus le temps de réfléchir à mes fictions, rien de génial ne me vient en tête à vrai dire. Mais bref, voilà.

     

    « •L.B Icône #21• Tokyo GhoulNOUVEAU THEME (ce titre est tellement original sur mon blog) »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 11 Juin 2017 à 17:29

    Ce chapitre est juste gé-ni-al ! Tu as terminer le chapitre pile au moment du suspense ! J'ai tellement hâte à la suite !

    2
    Mercredi 14 Juin 2017 à 15:58

    Merci ! Je ne savais pas que tu lisais mes fictions :') Et je sais pas quand je posterais la suite pour le moment xD

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Jeudi 15 Juin 2017 à 18:00

    Oui je les lis ! En tout cas quand j'ai le temps ! En tout cas j'ai hâte !

    4
    Jeudi 15 Juin 2017 à 19:06

    Aha bah merci alors, faut déjà que j'y réfléchisse 8D

    5
    Vendredi 16 Juin 2017 à 16:22

    De rien ! ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :