• |Fiction n°1: Ce que j'aime| Chapitre 6

    |Fiction n°1: Ce que j'aime| Chapitre 6

    ▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

    C H A P I T R E  6

    ▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

     

    PDV Lucy

    Il attrape ma main, me tire et on se met à courir. Je ne comprends pas ce qu'il fait et surtout qu'est-ce qui se passe ? Où veut-il m'emmener ? Je suis vraiment censée le suivre ?

    – On va où là ? je lui demande.

    – Quelque part, tu verras. lâche-t-il avec son sourire de trois km.

    Ca ne me dit pas où on va, mais bon, je suppose que je suis censée le suivre. Et puis je ne sais toujours pas où est Asuna, ça m'étonne qu'elle m'ait laissée tomber devant le réfectoire comme ça. Tant pis, je me préoccuperais de ça après.

    On s'arrête de courir, après avoir traversé de nombreux couloirs. On entre dans une grande pièce, il y a une scène avec des gradins. J'en déduis que c'est l’amphithéâtre de l'académie. J'y étais passé le premier jours quand Juvia et Lisanna m'avaient faite visiter l'académie. On était passé devant, sans y entrer. Du coups c'est la première fois que je viens. Tandis que je reprends ma respiration, Natsu me lâche la main et se retourne vers moi.

    – Suis-moi. souffle-t-il.

    Il descends des marches et je le suis, sans rien dire. C'est là qu'il voulait m'emmener ? Je ne comprends pas pourquoi on est là. D'autant plus, que c'est totalement vide, il n'y a personne.

    Natsu monte sur la scène, il me fait signe de faire pareil. Je m'approche, mais c'est trop haut, ne sachant pas comment m'y prendre il me tend sa main, je la saisie, il me tire et je me retrouve dans ses bras. Je lève ma tête et nos visages se retrouves qu'à quelques centimètres. Mes joues s'empourprent de rouges et mes yeux restent fixés aux siens. Qu'est-ce qui m'arrive ? Je me sens bizarre, c'est pas la première fois que je ressent ça avec lui. Je seule avec un garçon et dans ses bras en plus. C'est le fait que je sois dans les bras d'un garçon qui me met dans cet état ou c'est parce que c'est Natsu ?

    Je ne prends pas le temps de réfléchir plus, Natsu se relève et je fais de même. Je ferais mieux d'oublier ce qu'il vient de se passer.

    – Tu es déjà venue ici ? me demande Natsu.

    – Non, jamais. je réponds.

    – C'est ici, qu'on fait du théâtre, des spectacles, parfois des discours et... on peut y faire des concert aussi.

    Ca me rend d'autant plus perplexe, je ne comprends toujours pas pourquoi il m'a amené ici.

    – Pourquoi m'avoir emmenée ici ? je lui demande sceptique.

    – Je veux que tu chantes. il lâche.

    – Quoi ?

     Pourquoi veut-il que je chante ? Il se fout de moi, c'est ça ? Il était pourtant là hier à l'examen. Il a tout vu. Alors pourquoi il me demande chanter ? C'est impossible pour moi, il doit très bien le savoir. Et puis... il ne sait rien de moi.

    – Je pensais qu'ici, ce serait un bon endroit pour chanter.

    – Tu ne peux pas me demander de chanter. je dis froidement.

    – Si. dit-il avec un regard plus persistant, Je peux te demander de chanter, comme toi tu peux chanter.

    – Tu ne sais rien de moi ! je perd mon sang froid, Tu ne sais pas ce que j'ai vécu, comment j'ai souffert, ce que je ressens, tu n'es pas dans ma tête... Tu ne me connaît pas.

    Pourquoi il me parle comme s'il savait ? Il ne serait pas au courant..? Non, c'est impossible, je le sais très bien. Personne ne me connaît, à part Asuna, il n'y a que elle à qui j'ai confié le secret et il est impossible qu'elle l'ait répéter à ne serait ce qu'une personne. Je ne chanterais pas, je n'y arrive pas, c'est tout simplement impossible.

    – Je sais peut-être plus de choses sur toi, que tu ne le pense. dit-il me laissant plus perplexe, Asuna... Elle m'a tout raconté à propos de toi. Je sais pourquoi, tu as réagit comme ça à l'examen hier.

    Mon cœur vient de rater un battement. Que vient-il de dire ? Je... Je ne le crois pas.

    – Asuna n'a pas pu me faire ça... c'est impossible.

    – Pourtant, elle l'a fait.

    Asuna... non. Non, pas elle. Pourquoi a-t-elle fait ça ? Je ne comprends plus rien. Elle me l'avait promis... elle me l'avait pourtant promis. Je me serais trompée sur elle ? Non, je lui faisait réellement confiance. Je n'arrive pas à le croire. Je...

    – Il faut que tu chantes, que tu surpasse tout ça-

    – Non ! Tu sais aussi bien que moi que c'est impossible. Peu importe ce que tu diras, je n'ai pas l'intention de chanter quoi que ce soit. J'avais confiance en Asuna. Je pensais, qu'elle me comprenait. Mais je me suis trompé. Tu n'aurais jamais dû être au courant de toute cette histoire.

    Je ne peux en vouloir qu'à moi-même. C'est moi qui ait décidé de tout raconté à Asuna, je n'étais pas obligée. Mais j'avais confiance en elle. En seulement quelques jours, je la considérais comme ma meilleure amie, je pensais pouvoir lui faire confiance sur tout et n'importe quoi. Je n'arrive pas à croire que j'aie pu me tromper.

    – Lucy... murmure une voix venant de derrière.

    Je me retourne. C'est Asuna. Je prends un air triste en la voyant et je baisse la tête. Je ne sais pas si je suis censée être énervé contre elle, si je dois être triste ou si je dois l'ignorer. Je ne sais pas quoi faire. Evidemment je lui en veut, d'avoir tout répéter à Natsu, mais je n'ai pas envie de me disputer avec elle. Je veux juste tout oublié, que personne ne s'en mêle, qu'on me laisse tranquille. Ca remonte à plusieurs années. Maintenant je veux vire ma vie et laisser ça derrière.

    – Je suis désolée, dit-elle en s'approchant, Je ne voulais pas te causer du tord. Si j'ai fais ça, c'est pour t'ai-

    – N'en dis pas plus. je la coupe, Tu prétends que tu as fait ça pour moi, mais en fait tu ne comprends absolument rien de ce que je ressens. Je vais t'expliquer clairement. Ma mère est morte à cause de son métier, même si ça remonte à plusieurs années, je ne m'en suis toujours pas remise. Penser que ma mère était morte à cause de son rêve, me rendait tellement... Je ne sais même pas comment exprimer ça. Mais j'avais le même rêve qu'elle, ce rêve m'avait au final traumatisée. On ne pourra jamais effacer le passé, c'est ce qui m'a détruit intérieurement. En venant dans cette académie, je voulais me construire une nouvelle vie, devenir la personne que j'ai toujours voulu être et oublié ce passé. Mais... je me rends compte qu'à force de fuir ce que j'ai vécu, tout finit pas se retourner contre moi. Asuna..., je relève la tête les larmes aux yeux, Je ne sais pas quoi faire. Je ne sais même pas si je dois t'en vouloir ou non.

    – Tu sais, intervient Natsu qui se met face à Asuna et moi, Asuna a vraiment hésité avant de venir me parler. Elle ne voulait pas briser la promesse que vous vous étiez faite, elle savait à quel point elle avait de l'importance pour toi. Mais elle voulait t'aider. Elle a fait le choix qui était le meilleur pour toi.

    Asuna attrape mes mains et me regarde dans les yeux.

    – Lucy, je sais qu'on ne se connaît pas depuis si longtemps que ça, mais tu as une réelle importance dans ma vie. Je n'ai jamais été le genre de fille sociable, je pensais toujours être au-dessus de tout le monde, j'étais égoïste et hautaine. Mais toi tu n'étais pas du tout comme ça, tu parles aux gens avec la valeur qu'ils ont, tu ne joue pas un rôle, tu reste toujours toi-même. Même avec moi tu étais comme ça. J'ai compris, qui j'étais vraiment et je ne voulais plus être comme ça. Je voulais sourire et profiter de chaque instant de ma vie, dans cette académie. Tu m'as ouvert les yeux sur moi-même. Je ne pourrais jamais assez te remercier pour ça. Enfin je me pose encore des questions sur moi, et j'hésite beaucoup, mais je veux surmonter ça avec toi. Mais pour ton cas à toi, il te reste qu'une seule chose à surmonter et je veux la surmonter avec toi. Tu dois surmonter ton passé et réaliser ton rêve de toujours.

    Réaliser mon rêve de toujours ? Est-ce que je peux surmonter mon passé ?

    – Je n'aurais pas mieux dit, ajoute Natsu, Qu'est-ce qui est le plus important pour toi ? Rester bloqué sur le passé ou réaliser ton rêve ?

    Je suis toujours restée bloqué sur le passé. En pensant l'oublier, au final je ne pensais qu'à ça. Mais... je ne sais pas quel est mon rêve. Est-ce que j'ai toujours envie de chanter ? Ou alors ça fait trop longtemps que j'ai arrêté, pour que je reprenne ? J'avoue être un peu perdue. Mais chanter est le seul moyen, pour que je puisse surpasser mon passé. Je crois... qu'il ne me reste plus qu'une chose à faire.

    – Je vais essayer. Si j'arrive à chanter alors je ferais tout pour réaliser mon rêve. Mais si j n'y parviens pas ou si je ne ressens pas l'envie de continuer, alors je ferais définitivement une croix dessus. Mais je ne peux rien promettre.

    Ils me regardent et sourient. Si je peux leur faire plaisir alors, je ne vois pas où est problème.

    Ils se mettent sur le côté et ils lancent la musique. Je peux le faire. Je dois avoir confiance en moi, je ne dois plus fuir mon passé, mais au contraire me servir de lui, de mes souvenirs dans la musique, pour chanter. Je dois restée naturelle, penser à Asuna et Natsu, qui me soutiennent et qui ont tout fait pour m'aider. Ils ont su trouver les bons mots, grâce à leur paroles, je pourrais peut-être reprendre mon ancienne passion. Ils ont fait, ce qu'ils ont pu, c'est à moi de faire le reste. Je dois surmonter ça, par moi-même. Je dois penser à maman... ce qu'elle aurait voulu que je fasse...

    Je commence à chanter [], en restant naturelle. Une voix douce et entraînante sortait de ma bouche. J'étais entraînée dans le rythme de la chanson. Oui... c'est ça. Maintenant j'en suis sûre. Chanter... Chanter est vraiment ce que j'aime. C'est ça le rêve que je veux réaliser. Je veux pouvoir exprimer tout mes sentiments dans la chanson, que ce soit des émotions triste ou bien joyeuses. Je veux ne former qu'un être avec la musique, juste devenir moi-même.

    Je m'arrête de chanter et la musique s'arrête quelques instants après. Je me tourne vers Natsu et Asuna, qui sont bouche bés.

    J'entends des applaudissements. Je tourne la tête vers la gradins et j'y découvre pleins de personnes que je connais. Oui, il y a Juvia, Mirajane, Erza, Leafa, Lisbeth, Silica, Levy, Kirito, Grey, Luxus, Jellal, Gajeel, Klein, Yukino, Cherrya et Wendy. Pourquoi ils sont tous là...?

    Asuna me saute dessus.

    – Asuna... Qu'est-ce que ça veut dire ?

    – Je les ai tous fait venir uniquement pour toi. Ce sont nos amis, ce sont tes amis. Je n'ai pas raconté l'histoire en détail, il n'y a que Natsu à qui j'ai tout dit, mais je leur ai dit que, tu avais besoin de soutien. Maintenant c'est fait... Tu as réussi à surmonter ton passé. Tu vas pouvoir réaliser ton rêve et je serais, ou plutôt, on sera à tes côtés. elle me sourit.

    Ca y est... j'ai enfin surmonter ce qui me terrifiait le plus. Ca y est... C'est fini. Non... ça ne fait que commencer. Je vais pouvoir vivre l'aventure dont j'ai toujours rêvé. Aux côtés des personnes, qui comptent le plus pour moi. Tout ça grâce à Asuna...

    Je la sert contre moi et elle ressert mon étreinte.

    – Merci... Merci pour tout Asuna. je susurre.

    – C'est normal de vouloir aider celle qui m'a aidée. C'est ce qu'on appelle être amie.

    – Oui, c'est vrai... je dis la voix tremblante.

    Mes larmes sont en train de couler sur mes joues. Ce n'est si énorme que ça, c'est ce qu'on pourrait penser. Mais malgré tout, ça me procure quelque chose d'énorme dans mon cœur. Je suis comme libérée d'un énorme poids. Ce passé qui me poursuivait depuis tellement d'année. Maintenant je vais pouvoir réaliser mon rêve. Mon seul et unique rêve, celui de toujours chanter. Je ne demande pas à devenir la meilleure, ou devenir célèbre, je veux juste chanter parce que j'aime ça. Et aussi être comme ma mère, pouvoir impressionné les gens comme elle le faisait. Mes sanglots, commencent à s'intensifier, jusqu'à ce que Asuna me dise de ne plus me retenir, et là, je me met à pleurer, telle une gamine de trois ans.

    Je me remet de mes émotions, après avoir pleuré comme un bébé. Les autres sont venus me voir et m'ont félicité.

    – Maintenant, il est temps que tu y ailles. lance Mirajane sous mon incompréhension.

    – Tu n'as pas oublié ? demande Juvia, Tu as un examen à passer.

    Un examen ? Mais il était hier, maintenant je ne peux plus le faire.

    – Non, c'est trop tard pour moi, je ne peux pas le passer maintenant.

    – Si tu le peux. lance Natsu à son tour, Si tu veux vraiment aller jusqu'au bout de ton rêve, tu dois passer cet examen avec ta volonté et puis ils ne pourront pas te l'interdire surtout avec le talent que tu as.

     – Natsu...

    – Il a raison ! s'exclame Asuna, Allons-y !

    Elle prend ma main et on sort de l'amphithéâtre en courant. Ca fait deux fois qu'on me traîne dans les couloirs aujourd'hui, ça m'aura fait le sport du week-end au moins.

    On court jusqu'à arriver devant le bureau du principal. On toque et on entre juste après. C'est la deuxième fois que je vois le principal et sa petite taille m’impressionnera toujours. Et puis franchement il est plutôt âgé, pour bien parler. Ses cheveux sont blancs et il ne lui en reste pas énormément. Bon après il est très gentil, on peut pas dire le contraire.

    On s'avance vers lui, la prof de musique est à côté de lui. Il nous demande, pourquoi on est venue. Asuna me lance un regard et prend la parole. Elle lui explique brièvement ce qu'on veut faire.

    – Eh bien, je ne sais pas trop, dit le principal, Qu'est-ce vous en pensez ? dit-il en se retournant vers la prof de musique.

    – L'examen était hier, commence-t-elle, Pour de quelconques raisons, Lucy n'a pas pu le passer, il est impossible de le repasser aujourd'hui.

    – Laissez-la le passer aujourd'hui quand même, insiste Asuna, Comprenez notre situation.

    – Je comprends bien, mais je ne peux pas vous le faire pas passer aujourd'hui. Je suis désolé pour Lucy, mais c'est comme ça. Et puis je ne vois pas en quoi c'est si important, seuls les élèves qui auront le plus de talents pourront faire partis du groupe qui représentera l'académie, il y en aura que très peu. On est pas à un élève près.

    – Oui mais si vous laissez Lucy chanter, elle vous prouvera qu'elle a un véritable talent alors-

    Elle coupe Asuna.

    – Et puis si pratiquer le chant lui plaît tant que ça, vous pourrez toujours créer un club de chant.

    – Mais ce n'est pas ça qu'on veut...

    Ca me fait mal de l'avouer, mais je crois que ce n'est pas négociable. J'aurais aimer être évaluée comme tout le monde, mais ce n'est pas si grave après tout. J'ai sans doute pleins d'autres moyens pour réaliser mon rêve.

    – Ne soyez pas aussi dure avec ces enfants, intervient le principal, Je ne pense pas que ce soit dérangeant de te faire passer l'examen aujourd'hui. Est-ce ça te tient vraiment à cœur ?

    – Eh bien..., je commence, Un peu, enfin si en fait, ça me tient beaucoup à cœur. J'ai un rêve et aujourd'hui, ce que je souhaite le plus c'est de le réaliser. Je voulais d'abord passer par cet examen, peut-être pas faire parti du groupe de l'académie, mais pourquoi pas, je pense que ça me ferait une belle expérience. Et puis il y a tellement de choses que je veux faire en chantant.

    Je sais pas si j'ai trop parlé, mais au moins c'est dit. Le principal me regarde, pour ensuite se tourner vers la prof de musique, qui elle, n'a pas l'air d'avoir changé d'avis sur ce qu'elle a dit.

    – J'accepte de te faire passer l'examen alors. dit-il.

    – Vraiment ? je demande.

    – Le principal t'as autorisé à passer l'examen aujourd'hui, mais le plus dur est de le passer, ne l'oublie pas.

    Oui, je le sais très bien, mais je vais tout faire pour avoir la meilleure note possible ! Elle prend une feuille avec un stylo, elle me donne une feuille avec des paroles écrites dessus, elle s'assoit et se met devant l'ordinateur, placé sur le bureau. Elle me regarde.

    – Tu es prête ? me demande-t-elle.

    – Euh... oui.

    Je ne pensais pas passer l'examen maintenant et surtout ici. Faudrait pas oublié qu'on est dans le bureau du principal, je pensais qu'on irait en salle de musique, mais bon, elle a peut-être pas le courage de se déplacer ? C'est pas important, je ferais mieux de me concentrer.

    Elle lance la musique et je chante.

     ***

    Le week-end est passé super vite. Mais, bon, aujourd'hui on va avoir les résultats de l'examen de chant, donc forcément, on est pressé de savoir. Et puis, il ne faut pas oublier que grâce à Asuna et Natsu, j'ai pu chanter. J'ai remercié Asuna, mais je n'ai pas eu l'occasion de remercier Natsu. Je le remercierais la prochaine fois que je le verrais.

    Là on est dans les couloirs, je suis avec Asuna. On va à notre salle. Quand on arrive tout le monde est rassemblé.

    – Tu sais ce qui se passe ? je demande à mon amie.

    – Euh, non. En tout cas tout le monde à l'air agité.

    – Asuna ! s'exclame une voix, qui est celle de Liz.

    Liz sort du troupeau, qui sont les personnes de notre classe et vient vers nous. Liz est notre amie, elle est très gentille, elle s'appelle Lisbeth, mais on l'appel tous Liz, parce que ça va plus vite et puis c'est son petit surnom. J'ai remarqué que Asuna lui parle souvent. Elle embarque Asuna dans la foule, sans lui laisser répliquer. Et je me retrouve toute seule. Bon... je suis censée faire quoi maintenant ?

    – Salut Lucy.

    – Ah, salut Natsu.

    Je ne l'avais pas vu arriver ça m'a un peu surprise.

    – T'es allé voir ta note ?

    – Ma note ? je répète.

    – Bah ouais, ils ont affichés les notes de l'examen de vendredi de tout le monde sur une feuille et ils l'ont accroché devant la salle. T'es pas allé voir ?

    Ah d'accord, je comprends mieux maintenant. C'est pour ça que tout le monde est rassemblé. C'est d'autant plus stressant, n'importe qui peut voir ma note, si j'ai un mauvais résultat, tout peut le monde sera au courant, je n'aime pas tellement le concept, mais bon. J'aimerais bien aller voir, mais ça va être un peu compliqué de passer entre tout ces gens. Surtout que certaines personnes ne sont même pas dans la classe. Mais au fait, si Natsu me demande ça, ça veut dire qu'il est allé voir, non ?

    – Non. Et tu sais combien tu as eu ? je lui demande.

    – Onze. J'aime pas chanter, j'y peux rien.

    Il n'a pas une super note, mais pour quelqu'un qui n'aime pas chanter, on va dire que c'est déjà bien. Bon moi j'aimerais bien savoir ce qu'il en ait de moi. Asuna sort du troupeau et me saut dessus. A croire que ça devient une habitude chez elle.

    – J'ai réussi ! J'ai eu 16, moi qui n'ai jamais fait de chant, je suis trop contente ! s'exclame-t-elle.

    16 ? Je n'en attendait pas moins d'elle, Asuna est douée en tout. C'est vrai, ils ont dit que ceux qui, ont au-dessus de quinze, pouvait potentiellement faire parti du groupe de l'académie. Je me demande si Asuna en fera partie, en tout cas elle en a niveau, je pense.

    – Et je suis allé voir ta note, à toi. Je tiens à préciser que tu as la meilleure note de la classe et que pour le coup tu m'as dépassé.

    La meilleure note de la classe ? Sérieusement ? Non, c'est impossible, j'y crois pas.

    – J'ai eu combien ? je m'exclame à mon tour.

    – 17 et demi. lâche-t-elle avec un sourire.

    17 et demi ? Pour de vrai ? Je ne sais même pas quoi dire, tellement que je suis contente. Bon, évidemment je ne suis pas aussi émue qu'hier, mais quand même. J'ai eu la meilleure de la classe avec 17, je n'arrive toujours à y croire. Je suis tellement heureuse, je serre Asuna contre moi.

    Le sonnerie retentit, on va en cours toutes excitées. On parle pendant toute l'heure sans nous préoccuper du cours. Le groupe qui représentera l'académie, sera annoncé dans les jours qui suivent, il ne savent pas encore quand, mais il nous préviendront.

    ***

    La journée passe vite. Après les cours, on retourne au dortoir. Asuna me demande, si je veux venir faire de la gym avec elle et les filles. Je refuse, préférant, rester dans la chambre. Elle n'insiste pas plus et elle s'en va.

    ***

    Finalement, je m'ennuie un peu seule ici. Mais je n'avais pas spécialement envie de faire de la gym ce soir, même si je ne suis pas mauvaise dans ce sport et que j'aime bien en faire de temps en temps, ce n'est pas pour autant une passion pour moi. Je sors de la chambre et je ferme à clé. Je ne pense pas qu'il y ait de voleur dans cette académie, mais on ne sait jamais et puis Asuna a toujours ses clés avec elle, je suis sûre qu'elle ne les perdra pas. Je descends les escaliers qui séparent le dortoir des garçon à celui des fille. Je marche jusqu'à arriver dans le hall principal de l'académie. Cette académie est vraiment grande, quand on regarde bien. D'ailleurs c'est désert ici, il n'y a personne, je me demande ce que font les autres.

    Ce n'est pas Natsu là-bas ? Si c'est lui. Je m'approche de lui. Je n'avais pas remarqué, mais il en tenue de basket. D'ailleurs ça lui va vraiment bien. Je suis obligée d'avouer qu'il est beau quand même. Oh mais pourquoi des pensées comme ça, me surviennent dès qu'il s'agit de ce garçon ? C'est l'un des garçons les plus beau de cette académie, mais quand même, je ne me fait jamais ce genre de remarques normalement. C'est vrai, j'ai oublié, mais il fait parti de l'équipe de basket de l'académie, il est très réputé pour ça d'ailleurs, apparemment, c'est ça qui l'a vraiment rendu populaire. Je crois qu'il en fait avec Grey, Kirito et... oh je sais pas, je suis vraiment au courant de rien moi.

    – Lucy ? Qu'est-ce que tu fais là ? il me demande.

    – Euh...

    C'est vrai ça, qu'est-ce que je fais là ? Ah oui c'est vrai, je me baladais et je l'ai croisé par pur hasard.

    – Bah rien en fait, je lui réponds, Et toi, j'imagine que tu vas à ton entraînement de basket.

    – Ouais et j'vais être à la bourre si j'me dépêche pas. Il sort son téléphone et regarde l'heure, Merde, ça a commencé d'ailleurs.

    – Ah bon ? Désolé si je te fait perdre ton temps, vas-y. dis-je gênée.

    – Non, t'inquiète, c'est pas à cause de toi, j'étais déjà en retard de toute façon. Et puis tant qu'on y est, je crois que tu n'es jamais venu voir les entraînements, je me trompe ? Si ça te dit, tu peux venir.

    – Oui pourquoi pas. souris-je.

    On ne tarde pas plus et on se dirige au gymnase. Si j'avais su que je croiserais Natsu en me baladant dans les couloirs et qu'en plus il m'emmènerait à son entraînement, je sais pas trop ce que j'aurais pensé. Au moins ça va m'occuper et puis je vais pouvoir passer du temps avec lui... Je me demande pourquoi ça me fait autant plaisir d'être avec lui, c'est mon ami donc c'est normal, mais il y a autre chose... Je ne sais pas trop quoi penser. Je lève mes yeux vers Natsu, qui marche devant moi. Ah oui c'est vrai, je ne l'ai toujours pas remercier pour hier, j'aurais déjà dû le faire depuis longtemps. C'est le bon moment.

    – Na-

    – C'est bon on est arrivé, on dirait que l'entraînement vient de commencer, il n'en sont qu'à l'échauffement. il dit soulagé, Tu as dit quelque chose ?

    – Euh non, laisse c'est pas important. dis-je dans un sourire gêné.

    Je suppose que c'est pas le bon moment finalement, je lui dirais plus tard, c'est pas grave. Il me regarde un peu perplexe, mais ne cherche pas à comprendre.

    – Si tu le dis. il regarde autour de lui et attrape ma main, Viens faut pas que j'me fasse repérer.

    – Co-coment ça ?

    Qu'est-ce qui lui prend tout à coup ? Pourquoi il ne veut pas se faire repérer ? Je ne comprends rien.

    – Nat-

    – NATSUUU. s'exclame des voix venant de derrière.

    On n'a pas le temps de réagir, qu'un groupe de filles, ou plutôt d’hystériques, fonce droit sur Natsu. Au début elles ne sont que quelques unes, après il y en a une dizaine. C'est vrai que Natsu est super populaire, il y a tellement de filles qui l'admirent, non, elles sont amoureuses de lui.

    – Natsu, dit l'une d'elle, J'ai eu peur que tu ne vienne pas aujourd'hui, je suis contente de te voir, bon courage pour ton entraînement, je t'encourage à fond !

    – Ah ouais, merci. dit-il en passant sa main dans ses cheveux.

    Je ne supporte pas ce genre de fille, je ne sais pas comment elles peuvent se coller à lui, sans aucune gêne comme ça. Et puis elles n'arrêtent de le complimenter, c'est bon, on sait que c'est le garçon le plus populaire, mais c'est pas une raison pour en faire des tonnes. Je ne reste pas avec des gens comme ça, tant mieux pour Natsu, s'il a toute les filles à ses pieds, moi je n'en fait pas partie. En fait il m'a emmené ici, pour que je devienne l'une de ses nombreuses admiratrices, mais je ne suis pas comme ça.

    Contrariée, je me l'éloigne le laissant seul en compagnie de ses groupies.

     

    PDV Natsu

    – Lucy attends !

    Pourquoi elle s'en va ? La présence de ces filles, à dû la gêner, faut que je la rattrape. Mais elles se collent trop à moi. Merde... Y a pas le choix. Je les pousse et je me dirige vers Lucy. Je lui attrape le bras pour la retenir.

    – Eh qu'est-ce qui te prend ? Pourquoi tu t'en vas ?

    Elle me répond sans même se retourner.

    – Ma présence est en trop, je n'ai rien à faire ici.

    Qu'est-ce qu'elle raconte ? Elle semblait pourtant contente, quand je lui ai proposé de venir avec moi toute à l'heure. C'est quoi ce changement soudain de comportement ?

    – Quoi ? Pourquoi tu penses que ta présence est en trop ? Je comprends pas pourquoi tu penses ça.

    Elle tire son bras et je le lâche. Elle se retourne, avec un expression énervée sur son visage.

    – Tu ne comprends pas ? Eh bien c'est simple je-

    – Natsu, c'est qui cette fille ? intervient une des filles de toute à l'heure.

    – Mêle-toi de tes affaires. je dis sans me retourner.

    – Que ?! Qu'est-ce qui te prends de me parler sur ce ton ? C'est à cause de cette fille ? Tu t’intéresse plus à cette fille qu'à nous ? Vous êtes tous pareil, tout ça parce qu'elle a de jolie forme, c'est ça je parie. Ce n'est qu'une pétasse, elle essaie de t'amadouer.

    Comment ose-t-elle dire ça ? Je ne la connais même pas, pour moi elle ne fait que de ces filles collantes et hystériques, elle n'est rien d'autre que ça. Elle n'a pas à se mêler de nos affaires et encore moins juger Lucy, alors qu'elle ne la connaît même pas. Je me retourne vers elle, énervé, prêt à rappliquer quelque chose. Mais Lucy ne m'en laisse pas le temps.

    – Tu vois, je ne ferrais jamais partie de tes admiratrices, contrairement à ce que tu pensais.

    Quoi ? Je regarde Lucy, elle a toujours la même expression sur le visage. Je crois comprendre. Je suis long à la détente, mais je finis toujours par comprendre quand même. Lucy pense que je la vois comme une des ces groupies, mais je suis incapable, de la comparer à ne serait-ce qu'une seule d'entre elles. Lucy est mon amie, elle représente bien plus que ces hystériques, en fait ces filles, j'en ai rien à foutre au final. Je m'approche de la fille, qui a réussi à me mettre en colère.

    – C'est sûr qu'entre toi et Lucy, le choix est vite fait. Que tu me juges ça passe, mais que tu juges Lucy sans raison, comme tu viens de le faire, ça je le tolère pas. C'est pas en te collant à moi à chaque que tu me vois, que je m'intéresserais à toi une seule seconde. Et si t'arrive pas à comprendre ça, ça veut dire que t'es qu'une idiote.

    Je ne lui laisse pas le temps de dire quoi que ce soit, je prends Lucy par le bras et passe à côté d'elle.

     

    PDV Lucy

    – Viens Lucy. dit-il sur son ton énervé.

    Il m'emmène avec lui. Je me demande si c'est moi ou si c'est cette fille qui l'a énervé. Ou peut-être que c'est nous deux ? On va sur les bancs au bord du terrain. N'empêche que, ce que Natsu vient de dire m'a surprise. Ca me fait plaisir, comment j'ai pu pensé ça de lui ? Il a pris ma défense sans même hésiter. Quel autre garçon ferait ça à part lui ?

    – Lucy, jamais je ne te considérerais comme l'une des hystériques, pour moi tu es mon amie et-

    Je ne le laisse pas finir.

    – C'est bon j'ai compris. Désolé de t'avoir dit ça toute à l'heure, je sais que tu n'es pas comme ça, alors ne t'en fait pas. je dis en lâchant un sourire.

    – Et puis cette fille m'a bien foutu en colère.

    Elle m'a bien foutu en colère à moi aussi. Et puis ce que Natsu à dit toute à l'heure... "C'est sûr qu'entre toi et Lucy, le choix est vite fait." Je me demande ce qu'il sous-entendait. Peut-être que ça ne voulait rien dire et qu'il a dit ça sous le coup de la colère, sans s'en rendre compte ? Mais c'est tout de même gênant. Et puis je ne sais pas pourquoi ça m'a autant contrariée. C'est ces filles qui m'ont énervée ? Ou c'est le fait que Natsu parle à d'autres filles ? En y réfléchissant, je ne sais pas. Qu'est-ce que je ressens au juste ? Qu'est-ce que je veux ? Qu'est-ce que ça peut me faire ?

    Pendant que j'étais perdue dans mes pensées, Natsu enfilait ses chaussure pour le basket. Il s'approche de moi.

    – Et puis tu sais, toutes ces groupies, je ne les aimes pas, évidement ça me fait plaisir qu'elles me soutiennent à fond et je ne doutes pas de leur sentiments, mais je ne supportes pas qu'elles s'en prennent aux autres à cause de ça, donc il vaut mieux que je prennes mes distances avec elles.

    Je baisse la tête et souris.

    – Tu fais comme tu veux, ce ne sont pas mes affaires tu sais, elles sont amoureuses de toi, c'est ça qui les rendent folles.

    Il pose sa main sur ma tête. Je le regarde.

    – Je te l'ai dit. Je ne les aimes pas. Ce ne sont que des filles superficielles, qui ne pensent qu'à leur apparence plutôt qu'au reste et je n'aime pas ce genre de filles. J'aime les filles qui sont elle-mêmes et qui gardent leur charme naturel.

     Je regarde ses yeux verts, si éclatants. Mon cœur bat à une vitesse folle. Je sens mon visage se réchauffer. Ce garçon... Pourquoi il me fait autant d'effet ? Mes émotions sont tellement fortes, il n'y a qu'avec lui, que je suis comme ça. Il a quelque chose de plus que les autres. Je ne sais même pas quoi lui répondre, je... j'ai l'impression d'être attirée par lui. Je ne le connais pas depuis longtemps... mais... malgré tout je ne peux pas changer mes sentiments. J'en suis presque certaine. Je crois que... je suis amoureuse de lui.

    – Te voilà enfin l'allumette ! intervient une voix qui m'ait familière, Qu'est-ce qui t'as pris autant de temps ?

    C'est vrai, j'ai oublié que n'importe qui peut nous voir, c'est gênant... Natsu retire vivement sa main de ma tête et s'écarte légèrement de moi.

    – Euh r-rien. bégaye Natsu.

    – On dirait que j'interviens au mauvais moment, non ? demande Grey.

    – Racontes pas n'importe quoi.

    – Ne me dis pas que tu faisais des trucs louches avec Lucy ? continu Grey prenant un air pervers.

    – Oh ferme-là un peu, on a rien fait de ce que tu penses.

    Comment peut-il dire ça à Natsu sans aucune gêne ? Franchement je ne sais pas comment on peut supporter un gars pareil.

    – Mouais. Grey se tourne vers moi, Mais je suis content de te voir ma Lulu. dit-il en passant son bras autour de mon cou.

    – Moi je suis déçue de te voir et puis écarte-toi de moi, tu pus la sueur. je dis.

    – Oh t'es méchante Lulu. dit-il en se mettant à côté de Natsu.

    – C'est ça. Franchement évite de m'appeler Lulu.

    – Bah pourquoi ? T'aime pas ? Et puis entre-nous, avec Natsu, vu comme vous êtes proche, vous devez avoir l'habitude de vous donner des surnoms, je me trompe ? il demande toujours avec son air énervant.

    – N'im-n'importe quoi ! je dis en rougissant.

    – C'est bon Grey, dit Natsu, Tu vois bien que tu la fait chier, donc laissa-la tranquille. Parce que là t'es vraiment lourd, mec.

    – C'est bon, on a le droit de rigoler un peu. Bon j'y retourne, tu viens ? il dit en partant.

    – Ouais j'arrive. le suit Natsu.

    Je lâche un soupire. Grey m'énerve, mais vraiment. Il en fait exprès de dire des choses gênante et ça m'exaspère au plus au point. Mais bon, d'un autre côté, ce qui vient de se passer ne fait que confirmer, mes sentiments. Si Natsu m'aurait serré contre lui, comme Grey l'a fait, je me serais mise dans tout mes états. Alors qu'avec Grey, ça ne m'a strictement rien fait. C'est gênant, de m'avouer ça maintenant, mais c'est pourtant la vérité, c'est ce que je ressens.

    ***

    L'entraînement de basket est fini et là on retourne au dortoir. Je ne me suis pas ennuyée c'était bien. Apparemment ils ont un entraînement tous les soirs et ils sont très doués, comme je le pensais. Maintenant je sais combien ils ont de joueurs dans l'équipe et qui en fait parti. Déjà il y a Natsu et Grey, ensuite il y a Kirito, Gajeel, Sting, Rogue, Jellal et Luxus. Dans un match on ne joue qu'avec cinq joueurs, mais apparemment ils changent les joueurs à chaque match.

    Enfin bref, c'était cool. Natsu est en train de marcher à côté de moi, rien que de sentir sa présence près de moi, me rend bizarre. J'ai l'impression que ça s'est empiré depuis que je me suis rendue compte de mes sentiments, je ne sais pas quoi faire... Depuis quand j'ai commencé à le voir comme ça ? Je sais que ce n'est pas arrivé d'un coups, mais je ne pensais pas que je tomberais amoureuse de lui. C'est gênant de penser ça et puis c'est la première fois que j'aime un garçon. Est-ce que je le dirais à Asuna ? Je ne sais pas si ça va vraiment l’intéresser mais bon, je pense qu'elle saura me comprendre. Qu'est-ce que j'attends de Natsu ? Est-ce que j'ai envie qu'il m'aime lui aussi ? Je suis vraiment prête pour sortir avec un garçon ? Et qu'est-ce que je suis supposée faire ? Est-ce que dois rester comme d'habitude ou alors je devrais faire des techniques d'approche ? Oh mais qu'est-ce que je raconte ?! Je pers la tête ou quoi ? Depuis quand je me tracasse la tête pour un garçon ? Je réfléchis beaucoup aujourd'hui, je devrais arrêter de penser et me reposer l'esprit.

    – Lucy.

    – O-oui ?

    C'était trop soudain, je ne m'y attendais pas.

    – Je vais prendre une douche, si tu veux, tu peux aller rejoindre Asuna et les autres, à part si tu veux bien m'attendre.

    Quand je le regarde, je comprends pourquoi j'ai craqué pour ce garçon, il est parfait, que ce soit au niveau de son physique ou de son caractère.

    – C'est bon, je veux bien t'attendre. je souris.

     – Ok comme tu veux.

    Pourquoi j'ai accepté de l'attendre ? Je n'aurais pas dû accepter, surtout qu'il ne m'y a même pas obligé. Qu'est-ce que je suis bête des fois, tout ce dont j'ai envie c'est de rejoindre Asuna...

    Il ouvre la porte de sa chambre et me laisse entrer. C'est la première fois que je vais dans la chambre d'un garçon, j'avoue que c'est un peu gênant, mais bon. Il entre à son tour et ferme la porte derrière lui. Il me dit de que je peux m'assoir si je veux et qu'il aura finit de se laver dans dix minutes. Il s'enferme dans la salle de bain et je lâche un soupire. 

    Je regarde autour de moi. Il y a deux lits, l'un en face de l'autre. Il y en a un de fait et l'autre complètement en bordel. J'y pense, je me demande avec qui Natsu partage sa chambre, à mon avis ça doit être Grey ou non, peut-être Kirito en fait. Je m'assois sur un lit et ferme les yeux. Je ne veux pas réfléchir, juste me reposer un peu. D'ailleurs cette chambre n'a pas la même odeur, que celle de Asuna et moi. Je ne dirais pas que c'est une mauvaise odeur, c'est... différent. On dirait l’odeur de Nastu. C'est peut-être pour ça que je ne la trouve dérangeante...? Je rougis après cette remarque. Mais à quoi je pense encore ?

    Je me lève d'un coups, je m'avance et j'entends quelque chose tomber. Je regarde par terre, il y a un téléphone. C'est moi qui ais dû le faire tomber, je crois qu'il été en train de se recharger, j'ai donné un coup sur le fil du chargeur en voulant m'avancer. Je le ramasse. Je me demande à qui il appartient, c'est peut-être celui de Natsu ? Je le rebranche au fil. Il s'allume. Ah oui c'est vrai, quand on met u téléphone en charge, on voit l'écran de verrouillage. Un message s'affiche, tient, c'est un message de Lisanna. « Je voudrais qu'on mette les choses au clair entre nous. Demain soir après les cours, ça te dit qu'on se donne rendez-vous en ville ? J'ai quelque chose d'important à te dire. » C'est ce qu'elle a écrit. Que-

    – Qu'est-ce que tu fais ?

     

     

     

     

     ▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

     Voilàà ! :D Je trouve que le chapitre est assez long, non ? Bon sinon, la fin de la première partie, je l'ai un peu bâclée, je vais le cacher hein xD En fait ça me soulait un peu, moi j'ai surtout aimé écrire les moments avec Natsu et Lucy *-* Et puis comme je voulais faire avancer un peu la fiction, j'ai décidé que Lucy se rendrait de ses sentiments envers Natsu, dans ce chapitre, même si ce n'étais pas mon but au départ, je trouve que c'est mieux comme ça :')

    « •Musique• Playlist du moment #1•L.B Icône #18• The Walking Dead »

  • Commentaires

    1
    Samedi 22 Octobre 2016 à 21:34

    Je savais qu'elle allait oublier son passé grâce à Asuna et Kirito, ouaiiis ! :D

    OUI. ELLE A DIT OUI. /mur/ J'adore quand les filles regardent les garçons jouer au basket, d'autant plus quand il est question du NaLu ! *qqqq*

    Ça te dérange pas que je reprenne un concept similaire ? Enfin, c'est pas vraiment la même idée, mais ça reste dans un gymnase, pour du basket x) Une brillante idée m'est survenue quand j'ai lu ! (En fait, je pensais que t'allais faire un truc, mais en réalité pas du tout, du coup ça m'a donné une idée x) Mes idées me viennent souvent comme ça, oui 8D Mais je préfère prévenir :3)

    OH PUNAISE. UNE AUTRE IDEE M'EST VENUE EN TETE MEME SI Y A AUCUN RAPPORT. (Cette idée finira dans l'oubli, comme toute mes précédentes... Faut que je la marque quelque part ! Je sais pas comment j'ai fait pour avoir une idée aussi bizarre d'après un texte sur des groupies '^' xD Tu verras bien l'idée, faut que je la mette bien en place pour pas l'oublier ! èwé)

    P'naise, Lulu. Qu'est-ce que j'aime la relation Grey/ Lucy... Amicale, bien sûr 8D Dans certaines fictions, c'est Natsu qui appelle Lucy Lulu, donc ça fait super bizarre de se mélanger xD Mais bon, perso je suis comme toi, c'est GREY qui doit l'appeler ainsi ! è_é Et je crois que je deviens de plus en plus fan de Grey, mais c'est plus à cause des fanfictions que l'anime/manga 8D

    MAIS QUI. QUI EST LÀ ? KIRITO ? Beuh... Je veux trop savoir ! >3<

    J'ai adoré, vivement la suite ! :D

    2
    Dimanche 23 Octobre 2016 à 14:44

    Oui, c'était prévisible x)

    Pareiil je trouve ça juste trop mignon *q*

    Oui tu peux et puis justement c'est bien si tu fais quelque chose dans le genre, je suis sûre que tu as eu une super idée *^*

    Je suis pressée de voir cette idée-là aussi alors :D Tu sais qu'au départ je comptais pas du tout dérouler le chapitre comme ça, ça devait être une histoire différente, mais dans mon idée de base Natsu et Lucy n'auraient pas passé de temps ensembles ou vite fait, finalement j'ai abandonné l'idée, parce que je la trouvais pas si bien que ça. Du coups j'ai décidé que Lucy irait à l'entraînement de basket de Natsu, j'ai trouvé que c'était bien mieux comme ça :D Et pareil pour le passage avec les groupies, je comptais pas l'intégrer au départ, enfin j'y avais pas pensé, mais l'idée m'est venue en écrivant 8D

    Moi aussi, j'aime trop faire les dialogues entre Grey et Lucy, je suis trop fan leur amitié xD Je suis d'accord avec toi. Avec Natsu ça va pas trop je trouve... Natsu peut l'appeler Luce, mais pas Lulu. Ah mais pareil, j'adore Grey dans les fanfictions, c'est souvent le mec chiant, gentil et parfois sérieux et j'adore l'image qu'il donne. Même si évidemment je l'aime beaucoup dans l'anime/manga, c'est un de mes personnages préférés, même si j'avoue qu'il me soule un peu par moment.

    Ahah, là je peux rien dire 8D

    Merci, ça me fait plaisir les commentaires constructifs et contente que ça t'ai plus :D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :