• |Fiction n°1: Ce que j'aime| Chapitre 10

     

    |Fiction n°1: Ce que j'aime| Chapitre 10

    ▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

    C H A P I T R E  10

    ▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

     

    * * * PDV Natsu * * *

    Toute la pièce plongea dans le noir, ce qui coupa court aux divers conversations propagées un peu partout dans l'amphithéâtre. Les filles n'allaient pas tarder à monter sur scène, nous attendions tous cela avec impatience. J'étais à côté de Grey et de Kirito. Kirito soupira, certainement parce qu'il devait en avoir marre d'attendre depuis au moins demi-heure. Quand à Grey, il discutait avec Gajeel. Je n'avais pas suivi toute leur conversation mais j'écoutais ce qu'ils disaient par moment. Apparemment Gajeel n'était pas ravi d'être là, il disait que leur chanson allait être nunuche et mielleuse. Enfin il critiquait mais il était quand même venu, alors que ce n'était pas obligatoire, quelque chose avait bien dû le pousser à venir, le connaissant s'il n'avait vraiment pas voulu venir, il ne serait pas venu.

    – Et toi Natsu ? me demanda Grey me coupant ainsi de mes pensées.

    – Pourquoi t'es venu ? renchérit Gajeel.

    – Bah pour les encourager, répondis-je comme si c'était évident.

    – A ton avis, elles seront habillée comment ? me demanda Grey un sourire au coin des lèvres.

    – Qu'est-ce que j'en sais moi. dis-je blasé, T'es pas venu pour... mater quand même ?

    – Bah si, comme la plupart des mecs, si tu veux savoir.

    C'était de ça dont ils parlaient depuis toute à l'heure, j'aurais dû m'en douter en fait.

    – Je suis sûr tu vas resté fixé sur Juvia, lança Gajeel se rapprochant de Grey.

    – Ouais c'est vrai qu'elle est bo- bien foutue. dit-il en se rattrapant.

    – Avoue elle te plaît, fin pas que pour ça, je veux dire... elle te plaît quoi.

    Grey considéra longuement Gajeel suite à sa remarque.

    – Mouais. se contenta-t-il de répondre.

    – "Mouais" ? répéta le brun, T'es tout le temps avec elle, dit pas que t'es pas en kiffe sur elle, je sais que c'est pas vrai.

    – Je pourrais en dire autant de toi avec Levy.

    Gajeel pouffa.

    – Levy ? Elle est plate comme une planche à pain cette fille.

    – Peut-être mais ça t'empêche pas de la kiffer apparemment.

    Gajeel s'apprêtait à répliquer mais je le coupai voyant les rideaux s'ouvrir.

    – Vos gueule, ça commence, dis-je.

    – Laquelle tu vas regarder toi ? me chuchota Grey.

    – Secret, répondis-je un sourire en coin.

    Il fit un sourire qui voulait en dire long.

    – Tu me le dira après, hein ?

    – Nan.

    Il n'insista pas plus et se concentra sur la scène où l'on voyait tout le groupe des filles. Je savais que cette conversation n'allait pas s'arrêter là mais pour l'instant je ne comptais pas lui en dire plus. Je me retins de rire, en voyant les têtes de Gajeel et de Grey lorsqu'ils virent les tenues des filles. La plupart étaient en jean ou en short, seulement quelque unes étaient jupe, à mon avis ils s'attendaient à des tenues beaucoup plus sexy, dommage pour eux. N'empêche, bien que leur tenue n'étaient pas spécialement sexy, elles étaient tout de même classes. Elles avaient préféré miser sur ça à mon avis, ce qui n'était pas bête. Je tournai ma tête vers Kirito, qui avait la bouche entre-ouverte.

    – Mec ça va ? il ne répondit pas, Mec, répétai-je en lui donnant un coup de coude.

    Il se tourna enfin vers moi.

    – Euh ouais, tu... disais quoi ?

    Je remarquai qu'Asuna était joliment habillée. Elle portait un haut blanc, cour et moulant, elle avait une jupe qui lui arrivait au-dessus des genoux, à carreaux noirs et blancs. Je comprenais mieux maintenant. Elle portait aussi une longue veste zébrée, qui s'accordait parfaitement avec sa tenue. Sacré Kirito.

    – Rien, dis-je.

    Sans m'en rendre compte je cherchai Lucy du regard. Elle était à côté de Mirajane et Leafa. Elle en revanche, ne portait qu'un simple short. Elle avait aussi un haut blanc, il était rentré dans son short, par-dessus elle portait une veste verte kaki, qui lui arrivait mi-cuisse. Je regardai vite fait les autres filles, Mirajane portait un short, Leafa une jupe accompagné d'un léger décolleté qui dévoilait ses formes, Levy et Yukino avaient un jean, à la grande déception de Gajeel, Juvia portait un pantalon ample mais son tee shirt lui arrivait au-dessus du nombril et elle avait un bon décolleté, ce qui ne déplut pas à Grey, Erza avait elle aussi un short accompagné d'un décolleté. Lucy ne dévoilait pas trop ses formes, pourtant ça ne l'empêchait pas d'être... mignonne ? Oui c'était le bon mot. Grey remarqua que j'étais bien concentré, il me fit évidemment une remarque, pour toute réponse je lui donnai un coup dans son bras. Il lâcha un cri, certaines personnes devant nous se retournèrent et nous dirent de nous taire. Plus personne ne parlait à part Grey à vrai dire.

    La musique se lança (//).

    A la fin de leur danse et leur chant, tout le monde se mit à applaudir. Pleins de personnes de l'académie étaient venu à leur concert, il y avait forcément beaucoup de bruit. Je devais l'avouer, elles avaient bien géré. Ce n'était que leur premier concert et elles s'étaient bien débrouillées. Grey et Gajeel, se levèrent et crièrent comme des gros tarés mais plusieurs personnes autour les suivirent. C'était vraiment n'importe quoi mais je ne tardai pas à les rejoindre dans leur folie. Grey monta sur sa chaise et je fis de même. Gajeel nous rejoint et toute la bande s'y mit. Je tirai Kirito par le bras, pour le forcer à se lever, il ne voulait mais il finit par céder. On avait vraiment l'air de taré comme ça, tout le monde nous regardait, mais on s'en fichait, on était trop à fond. Je remarquai que Lucy, Asuna, Mirajane et les autres nous regardaient avec de gros yeux, elles ne comprirent pas tout de suite ce qu'on faisait, même moi je ne comprenais pas vraiment à vrai dire, mais elle se mirent à rire.

    Nous nous rassîmes lorsque des surveillants vinrent nous calmer, ce qu'il eurent du mal à faire d'ailleurs. Je sentis mon téléphone vibrer dans ma poche pour la troisième voir quatrième fois depuis que les filles avaient chanté, je ne savais pas qui c'était pour insister autant mais je ne m'en préoccupai pas. Le principal arriva sur scène et fit son discours habituel. Fin c'était la première fois qu'il faisait ce discours mais c'était juste pour remercier les chanteuses et le public et tout le tralala, vous voyez le genre ? Lucy et Asuna n'avait pas du tout l'air de s'en préoccuper, elles discutaient tranquillement, comme s'il ne se passait rien. Lucy leva ses yeux vers moi. Je lui souris, elle rougit puis me le rendit.

    Elle était trop mignonne.

     

    * * *

     

    * * * PDV normal * * *

    Après la fin du concert les filles s'étaient changée et rafraîchies, elles avaient ensuite rejoint les garçons qui s'étaient tous réunis dans la chambre de Grey et Gajeel. Tous les félicitèrent pour leur concert. Elle les remercièrent puis ils sortirent les boissons, de la nourriture et mirent de la musique. Grey, Sting et Luxus avaient décidé de s'occuper de la musique, qui n'était d'autre que du rap. Mirajane décida d'imposer une chanson qu'elle écoutait (//), qui ne fut pas au goût des garçons mais ils la laissèrent faire quand même, l'important étant de s'amuser et non pas d'imposer seulement ses propre goûts. Comme la chanson qu'avait imposé Mirajane était en fait une chanson d'amour, elle décida que chacun trouve un ou une partenaire pour danser dessus, sinon elle allait faire subir des gages à ceux qui ne jouaient pas le jeux. Tous furent évidemment prit de panique au plus grand bonheur de Mirajane, elle savait qu'ils allaient jouer le jeu.

    Levy poussa un soupir, n'ayant aucune envie de danser avec un quelconque garçon. Elle jeta un coup d’œil vers Gajeel qui était allongé sur son lit. Comment pouvait-il dormir avec une telle ambiance ? Elle s'assit à côté de lui et décida de le réveiller.

    – Tout le monde s'amuse, commençât-elle, comment ça se fait que toi, tu dormes ?

    Ouais bah je suis fatigué, grogna-t-il, D'ailleurs toi aussi tu devrais dormir, j'serais crevé à ta place.

    Il lui attrapa le bras et l'allongea à côté lui.

    Que- Qu'est-ce que tu-

    Tais-toi j'dors.

    Il lâcha son bras et se mit sur le ventre, la tête tournée vers Levy. Elle ne comprenait pas son comportement, elle était dans tous ses états. Elle détailla son visage, c'était la première fois qu'elle le voyait d'aussi près, elle était extrêmement gênée, pourtant elle n'avait aucune envie de bouger.

    Juvia quand à elle décida de fouiller dans les affaires de Grey pour voir tout ce qu'il possédait. Elle ouvrit son armoire et tomba sur tous ses tee-shirts, elle eut directement envie de lui en piquer un pour le porter et avoir son odeur sur elle, elle en rêvait. Elle hésita sur lequel choisir. Elle en attrapa un noir et le renifla, c'était bien l'odeur de Grey. Elle le garda près d'elle, elle en vit un rouge Nike, elle tendit sa main vers lui pour le renifler aussi.

    Mais qu'est-ce que tu fous dans mes affaires ? demanda une voix qu'elle aurait pu reconnaître entre mille.

    Elle se retourna brusquement ne s'attendant pas à ce qu'il la découvre.

    Désolé... dit-elle gênée, Juvia voulait juste prendre un de tes tee-shirt...

    Hein... mais pourquoi ?

    S'il te plait, laisse-moi en prendre, juste un seul, je te le rendrais.

    Grey la regarda longuement avant de comprendre pourquoi elle voulait l'un de ses tee-shirts, il se mit à rougir.

    – Prends-en un si ça peut te faire plaisir...

    Juvia sauta de joie, l'un de ses rêves s'était réalisé. Grey s'assit sur son lit, contre le mur puis alla sur son téléphone, Juvia ne tarda pas à le rejoindre, elle s'assit à côté de lui. Elle regardait tout ce que Grey faisait, celui-ci le remarqua mais il ne dit rien. Un moment il sentit un poids sur son épaule. Juvia avait sa tête posée dessus et ses yeux étaient clos. Elle s'était endormie. Grey la regarda longuement avant de rougir. Il déposa délicatement sa main sur la sienne, ne voulant pas la réveiller. Elle murmura un "Grey-sama" dans son sommeil, ce qui le fit sourire. Puis il plongea à son tour dans les bras de Morphée.

    Mirajane dansait aux côtés Yukino. Elles discutaient de tout et de rien, trouvant cela ennuyeux Mirajane changea subitement de sujet.

    – Alors tu n'as pas un partenaire avec qui danser ? demanda-t-elle.

    – Non désolé Mira mais-

    Mirajane ne la laissa pas finir, elle l'attrapa par le bras et la tourna vers certains garçons.

    – Que dirais-tu de danser avec l'un d'eux du genre... Sting ?

    Yukino devint aussi rouge qu'une tomate.

    – Pou-pourquoi Sting ?

    – Il a l’air de te faire de l'effet en tout cas. dit-elle d'un air sadique, C'est décidé, c'est à lui que je vais demander ! conclut Mirajane tout sourire.

    Elle se dirigea vers Sting qui discutait avec Rogue pas très loin, tout en tirant Yukino avec elle.

    – Attends Mira !

    Elle se mit près de Sting, toujours accrochée à Yukino pour s'assurer qu'elle ne prenne pas la fuite derrière son dos. Yukino essayait de l'attirer le plus loin possible de Sting mais pas moyen, la démone avait plus de force qu'elle en avait l'air.

    – Salut Sting, Yukino voudrait te dire un truc... en privé, dit-elle en jetant un coup d’œil pleins de sous-entendu vers Rogue.

    – C'est bon, j'ai compris, soupira Rogue en se dirigeant vers Jellal qui n'était pas très loin.

    Mirajane s'éclipsa à son tour laissant Yukino et Sting en tête à tête. Elle les regardait discrètement, elle s'attendait à ce qu'ils aillent danser mais ils n'en firent rien, ils commencèrent à discuter puis finirent par s'assoir. Mirajane fut déçue mais peut-être que ça les rapprochera un peu quand même, elle n'allait pas intervenir. Elle se dirigea vers Luxus qui était à côté de l'enceinte. La musique se termina enfin, au grand soulagement de Luxus qui savait déjà ce qu'il allait mettre mais il fut interrompu par Mirajane, qui lui dit de remettre la même musique. Il refusa catégoriquement, il l'avait déjà supporté une fois, alors une deuxième fois il n'en avait aucune envie. Mirajane insista et lui promit qu'il pourra choisir toute les prochaines musiques. Il hésita mais finit par céder malgré lui, il remit sa chanson, Mirajane le remercia toute joyeuse. Elle s'assit par terre et admira tous les petits couples qui s'étaient former, il en manquait quelques uns mais elle était quand même satisfaite. Même si elle se rendait compte que presque personne n'avait jouer le jeu au final mais ce n'était pas grave. Luxus s'assit à ses côtés.

    C'est pour former des couples que tu fais tout ça ? demanda-t-il.

    Oui, du moins j'essaie.

    Luxus rigola légèrement ce qui surprit Mirajane.

    – Qu'est-ce qu'il y a ? demanda la blanche.

    – Tu changeras jamais. dit-il en souriant.

    Aucun des deux ne parla par la suite. Mirajane était concentrée à regarder comment tout se déroulait, Luxus commençait à être fatigué. Il s'allongea et posa sa tête sur les genoux de Mirajane. Celle-ci ne s'y attendant pas, sursauta. Elle baissa sa tête vers lui.

    – Luxus ?

    – Ca te dérange, que je dorme comme ça ?

    Elle prit quelque rougeurs, surprise de son comportement, Ca ne lui ressemblait pas d'être aussi tactile mais elle aimait bien.

    – Non, sourit-elle.

    Erza, Leafa et Lisanna dansaient toute les trois. Rogue et Jellal se joignirent à elles, ils rigolaient bien. Leafa et Lisanna remarquèrent que Erza était plutôt proche de Jellal. Leafa jeta un coup d’œil vers Lisanna avec un air de défi, Lisanna hocha la tête. Leafa se rapprocha d'Erza et la poussa. Bien évidemment elle tomba sur Jellal, lorsqu'elle s'en rendit compte, elle se tourna vers Leafa et lui lança un regard meurtrier. Leafa regretta tout de suite son geste et se cacha derrière Lisanna qui rigolait. Erza voulut s'écarter de Jellal pour s'excuser mais celui-ci plaça un des ses bras en haut du dos d'Erza et l'autre en bas. Elle devint aussi rouge que ses cheveux si ce n'était pire. Il plaça sa tête au creux de son cou et commença à danser. Erza ne savait pas comment réagir face à cette situation inattendue. Elle plaça finalement ses mains derrière son dos et sa tête au creux du cou de Jellal. Elle renifla son parfum. Elle se sentait terriblement mal mais à la fois terriblement bien.

    Lucy et Asuna étaient assises toutes les deux sur des chaises sur le côté. Elles ne se disaient rien. Asuna n'arrêtait pas d'observer Kirito qui était assis par terre un peu plus loin en train de pianoter sur son téléphone. Elle mourrait d'envie d'aller le voir, mais elle n'osait pas. Lucy finit par le remarquer.

    – Va le voir, lui dit Lucy, Tu le dévore du regard depuis toute à l'heure.

    – Ca se voit tant que ça ? demanda Asuna en rougissant, Non enfin je veux dire... je n'étais pas spécialement en train de le regarder, lui.

    – Tu m'en dira tant, soupira la blonde.

    – Quoi ? C'est vrai. s'offusqua Asuna.

    – Tu sais très bien que non. Aller va danser avec lui, loupe pas cette occasion.

    Asuna rougit encore plus.

    – Et toi ? Tu n'as personne avec qui danser ? demanda-t-elle fuyant ainsi le sujet.

    Lucy baissa la tête.

    – Il y aurait peut-être eu quelqu'un... mais il n'est pas là et je ne sais pas où il est.

    Asuna devina directement à qui elle faisait allusion. Même si Lucy ne lui en avait jamais parlé, elle savait qu'il y avait bien un garçon qui lui plaisait. Asuna leva la tête et regarda autour, elle ne l'avait pas remarqué avant mais Lucy ne mentait pas. Natsu n'était pas là. C'était étrange quand même, tous ses potes étaient là alors pourquoi pas lui ?

    – En plus, repris Lucy, J'aurais aimé au moins lui parler après le concert.

    – Alors cherche-le, lui dit Asuna, Peut-être qu'il est dans sa chambre, fait un tour dans les couloirs aussi on sait jamais, il doit bien être quelque part tu crois pas ?

    – Oui t'as raison, dit-elle, Je vais le chercher mais toi tu vas voir Kirito, d'accord ?

    – Quoi ? Mais... D'accord j'ai compris...

    Lucy se leva.

    – Tu le fais vraiment, hein ? insista la blonde se dirigeant vers la porte.

    – Oui, oui...

    Lucy partit. Asuna prit son courage à deux mains et se leva. Elle se dirigea vers Kirito et se mit devant lui. Sentant une présence face à lui, il leva la tête et remarqua qu'il s'agissait d'Asuna.

    – Asuna ?

    Elle ne répondit rien. Elle prit son téléphone qu'il tenait dans ses mains. Quand elle appuya sur la touche du milieu elle remarqua qu'il fallait son mot de passe, qu'elle n'avait pas d'ailleurs. Kirito lui lança un sourire vainqueur. Il se releva pour se mettre face à elle.

    – Dommage, dit-elle, j'aurais bien aimé voir ce que tu faisais depuis toute à l'heure.

    – J'étais juste en train de jouer, dit-il, Aller rend-le moi.

    Elle lui fit un sourire provocateur, elle mit le téléphone dans la poche arrière de son jean.

    – Tu veux le récupérer ? demanda-t-elle.

    – T'es sérieuse là ? demanda-t-il ne sachant pas vraiment quoi faire.

    Asuna rigola voyant qu'il était gêné par la situation.

    – Non je rigole, t'inquiète.

    Elle retira son téléphone de sa poche arrière et elle lui rendit. Kirito ne comprenait pas vraiment ce qu'elle cherchait mais il ne posa pas de question. Elle saisit soudainement sa main et le tira avec elle.

    – Que- Qu'est-ce que tu fais ? Asuna ?

    Elle se blottit contre lui. Il ne comprenait définitivement pas son comportement mais son cœur commençait à battre vite, un peu trop à son goût. Il ne savait pas comment interpréter cette situation. Est-ce qu'elle était en train de jouer avec lui comme avec son téléphone juste avant ?

    *Auteur: Juste quand c'est écrit en italique c'est les paroles de la chanson qui passe derrière, ce ne sont pas leur pensées, je précise au cas où :')

    Oui, je sais que je te regarde depuis un moment

    Ou bien...

    Je veux danser avec toi maintenant

    "On danse ?" murmura-t-elle au creux de son oreille. Il se sentit rougir, c'était la première fois qu'une fille lui faisait autant d'effet. Il ne pouvait tout simplement pas refuser. Il mit ses bras autour de sa taille et il la faisait tourner doucement.

    Toi, tu es comme un aimant et moi le métal

    Et me rapprocher de toi devient vital

    Juste d'y penser je sens mon cœur qui bat

    Asuna rougit de plus belle, elle ne savait pas exactement ce qu'elle faisait, elle se laissait juste agir. Elle passa à son tour ses bras derrière le dos de Kirito.

    Moi je ne suis pas dans mon état normal

    Car ce que je ressens n'est pas très banal

    Il sentait extrêmement bon elle posa sa tête sur son épaule et se laissa bercer.

    Moi je veux respirer ce parfum dans ton cou

    Permet-moi de te dire à l'oreille des mots doux

    Kirito se sentait bien l'avoir près de lui, lui donnait une sensation... de bien être. Asuna avait tellement attendu ce moment, elle se sentit si bien, en sécurité près de lui. Pour rien au monde elle ne voulait laisser sa place à quelqu'un d'autre.

     

    * * *

     

    * * * PDV Lucy * * *

    Je sortis de la chambre de Gajeel et Grey. C'était vraiment étrange que Natsu ne soit toujours pas arrivé, Tous les garçons de la bande étaient là pourtant mais pas lui. C'était avec lui que je voulais parler. Je partis le chercher. Je ne pris pas la peine de passer par sa chambre, j'avais une petite idée de l'endroit où il pouvait être. Je traversai plusieurs couloirs de l'académie puis atterris devant la grande porte du planétarium. J'avais le fort sentiment qu'il était là. Je poussai doucement la porte puis la refermai derrière moi. Bingo. Il était assis sur l'un des nombreux sièges. Il ne semblait pas avoir remarqué ma présence. Il tenait sa tête entre ses mains, il n'avait pas l'air d'aller... Je m'approchai lentement de lui puis me stoppai. Etait-ce une bonne idée d'aller le voir ? Finalement... je n'avais rien de particulier à lui dire, peut-être que je vais le déranger ? S'il n'était pas venu s'amuser avec nous, c'était qu'il devait avoir une bonne raison, surtout que ce n'était pas son genre de rester à l'écart. Il avait dû se passer quelque chose, c'était obligé.

    Je vins finalement m'installer dans le fauteuil à côté de lui. Il remarqua ma présence, il ne fit aucune remarque. Il y avait vraiment un truc qui clochait chez lui.

    – Natsu, qu'est-ce qu'il y a ? demandai-je doucement.

    Il mit un peu de temps avant de répondre.

    – Rien, dit-il.

    – Pourquoi t'es pas venu alors ?

    – J'avais pas envie c'est tout...

    – Pourtant tu m'avait l'air en forme à la fin du concert, remarquai-je.

    Voyant qu'il ne releva pas, je décidai de me lever.

    – Puisque tu ne veux rien me dire, je te laisse.

    – Attends ! je me tournai, Si je suis pas venu, c'est parce que j'avais besoin de me retrouver seul.

    – Pourquoi ? demandai-je.

    Il baissa la tête en serrant ses mains.

    – Pendant le concert, commençât-il, J'ai raté plusieurs appels. En sortant de l'amphithéâtre j'ai vu que c'était des appels de mon frère. Du coup je l'ai rappelé puis... il m'a annoncé que... mon père avait... Il a... Mon père a attrapé le cancer... Je me suis mis dans tout mes états, j'ai commencé à m'énerver puis à pleurer... Mon frère a réussi à me calmer un peu et il m'a passé ma mère... Elle essayait de me rassurer mais je l'ai très bien ressenti... Elle n'allait pas bien... Je n'arrête pas de penser à mon père... J'ai peur de le perdre.

    Je passai doucement mes bras autour de ses épaules. Je sentis qu'il fut surpris par ce geste mais il se laissa faire. Je le rapprochai de moi.

    – Je comprends ce que tu ressens, dis-je, Malheureusement j'ai déjà vécu ce genre de situation, tu le sais déjà... Mais quand ma mère avait sa maladie, je ne l'ai su qu'à la fin... Je n'ai rien pu faire pour elle, je n'ai pas eu le temps de la rassurer ou être à ses côtés, pourtant j'aurais aimé.. Toi, ton papa a encore une chance de s'en sortir, il faut que tu te dise que ce n'est pas perdu. Je sais à quel point c'est dur mais si tu le voit surtout soit gentil avec lui, d'accord ? Montre-lui que tu l'aime... jusqu'au dernier moment...

    – Je vais le voir demain... Je serais pas là de la journée, je pars à 6h et demi, je prends mon train à 7h, ma mère a réservé une place. J'habite à Magnolia c'est à environ 2h d'ici en train. Je sais pas comment ça va se passer... Je sais qu'au fond de moi j'ai peur... Lu.. Lucy ?

    Sans le remarquer je commençais à pleurer. Je tremblais, Natsu avait dû le ressentir, mes yeux étaient remplie de larmes, une larme venait de couler le long de ma joue. Je me reculai de Natsu et essuyai mes larmes.

    – Désolé, dis-je, C'est juste que ça me rappel de mauvais souvenirs... Dès que j'y pense, je peux pas m'en empêcher.

    – C'est moi qui suis désolé, j'aurais pas dû te parler de ça, je veux pas que tu sois triste à cause de moi.

    – Dis pas ça, c'est pas à cause de toi Natsu. Ce n'est pas de ta faute si ma mère est morte et si ton père est malade, donc ne t'excuse pas.

    Il ne répondit rien et un blanc s'installa. Nous étions tous les eux perdus dans nos pensées. Je ne savais pas quoi faire pour le rassurer. Je comprenais ce qu'il ressentait, perdre l'un de ses parents est l'une des choses les plus douloureuses au monde. Même si son père n'était pas mort, il était inquiet pour lui.

    – Et si on allait se coucher ? dit-il en brisant le silence, Je dois me lever tôt demain matin en plus...

    – Oui, c'est une bonne idée, répondis-je.

     

    * * *

     

    Je plongeai ma tête dans mon oreiller et soupirai. Je n'arrivais pas à dormir et ça m'énervait. Cela faisait des heures que je n'arrêtais pas de changer de position. Quand j'étais allé me coucher, j'avais pleuré. J'avais repensé à ma mère, les souvenirs dont je m'étais enfin débarrassés étaient revenus. J'avais peur pour le père de Natsu, je ne voulais pas qu'il vive la même chose que moi. Car il était très difficile de s'en remettre. Et Natsu ne méritait pas cela, personne ne pouvait mériter de perdre ses parents, pas des parents qu'on aime. J'y avais pensé toute la nuit, ça m'avais empêché de dormir. Asuna était revenue une bonne heure après moi dans la chambre, j'avais fais comme si je dormais. Je n'avais pas envie de parler, si c'était pour raconter ce qui s'était passé avec Natsu et me mettre à pleurer alors ça n'en valait pas la peine. Elle avait dû passer une bonne soirée avec Kirito, je ne voulais la gâcher avec mes problèmes.

    Je tendis mon bras vers ma table de nuit et y saisis mon téléphone. Il était déjà 6h ? Je voulus faire un tour vite fait sur les réseaux sociaux mais n'étant finalement pas d'humeur à ça, je posai mon téléphone au bord de mon lit. Il était 6h...

    Je bondis de mon lit, pris quelques affaires et me dirigeai vers la salle de bain afin d'y prendre une douche.

     

    * * * PDV Natsu * * *

    Je n'avais pas arrêté de réfléchir pendant toute la nuit. Je n'en revenais toujours pas. Peut-être que ce sera la dernière fois que je verrais mon père... Non je ne devais pas pensé ça. Toi, ton papa a encore une chance de s'en sortir, il faut que tu te dise que ce n'est pas perdu. Je sais à quel point c'est dur mais si tu le voit surtout soit gentil avec lui, d'accord ? Montre-lui que tu l'aime... jusqu'au dernier moment... Peu importe ce que je pouvais me dire, c'était elle qui avait raison. Dire qu'elle avait perdu sa mère il y quelques années... elle avait vraiment dû en baver, elle avait été traumatisée, à tel point qu'elle ne pouvait plus chanter alors que c'était sa passion. Si je perdais mon père... qu'est-ce qui se passerait ? Comment j'allais réagir ? Allais-je réussir à surmonter cette douleur ? Toutes sortes de questions trottaient dans ma tête. C'était la première fois que je ressentais un tel sentiment. Une sensation d'angoisse et de peur. Peur de ne plus jamais revoir mon père. J'aimais tellement ma famille. Ma mère avait toujours été au petit soin pour moi, mon père m'avait appris tellement de choses et avait été tellement présent et j'aimais énormément mon frère aussi, celui avec qui j'avais partagé les meilleurs souvenirs de mon enfance. Je ne voulais perdre aucun d'entre eux, en fait je n'y avais jamais pensé avant. Je n'avais jamais fait face à la mort. Lucy, elle, y avait déjà fait face, pourtant elle avait réussi à tout surmonter. La mort de sa mère, son traumatisme, la pression que lui mettait son père et que finalement elle avait décidé de fuir. Est ce que j'allais pouvoir surmonter ça moi aussi ?

    Je fus coupé de mes pensées lorsque je sentis mon téléphone vibrer annonçant qu'il était 6h. J'arrêtai l'alarme et me levai de mon lit. Je pris quelques affaires qui traînaient et partis prendre une douche.

     Une fois propre, j'enfilai un sweat par-dessus mon tee-shirt. Je laissai un mot pour Kirito le prévenant que je n'allais pas être là de la journée. Je ne lui avais toujours pas dit, je n'en avais pas eu l'occasion hier mais tout était expliqué sur le mot, il comprendra. Je pris mes écouteurs et mon téléphone puis sortis enfin de la chambre.

    Quand je sortis du bâtiment, je vis une chevelure blonde devant l'entrée principale l'académie. Même de dos, je la reconnaissais parfaitement.

    – Lucy ? dis-je une fois le portail franchit.

    Elle se retourna. Elle écoutait de la musique puisqu'elle portait ses écouteurs. Elle les retira et s'approcha de moi pour me faire la bise.

    Bonjour Natsu, dit-elle.

    Pourquoi était-elle ici à une heure pareil ? Moi j'avais mes raisons mais elle..

    Qu'est ce que tu fais là ? demandai-je, Ne me dis pas que.. tu m'a attendu ?

    Si, dit-elle, je t'accompagne. Et ne t'inquiète pas je me suis réservé une place de train, à la dernière minute, mais j'en ai une c'est ce qui compte.

    Attends, dis-je, Je ne t'ai jamais demandé de venir, enfin je veux dire... tu ne me dois rien, t'as pas besoin de faire ça.

    Je sais, mais tu vois, je fais rien de spécial aujourd'hui enfin je ne fais pas ça pour m'occuper, ce que je veux dire c'est que... Je comprends un peu ce que tu traverses et je me suis dit que... enfin si ça ne dérange pas, t'accompagner serait une bonne chose pour toi...

    Elle détournait le regard et tripotait le cordon de sa veste. Cette fille... elle était trop mignonne. C'était impossible que je refuse. Sans m'en rendre compte elle me fit sourire. Je posai ma main sur sa tête, qu'elle releva.

    Pourquoi je ne voudrais pas que tu viennes ? Evidemment que tu peux venir, c'est juste que ce sera pas très joyeux mais tu dois déjà le savoir.

    Oui puis désolé, j'ai un peu décidé ça sur un coup de tête en fait, avoua-t-elle.

    Nous continuâmes de parler le long du chemin pour aller à la gare. Finalement c'était une bonne chose qu'elle ait décidé de venir, j'allais pouvoir un peu penser à autre chose.

     

    * * *

     

    – Voilà, ça devrait aller avec tout ça ! s’exclama Lucy s'installant à mes côtés.

    Lorsque nous étions arrivés à la gare, Lucy m'avait dit de m'installer dans le train disant qu'elle me rejoindra tout de suite après. En fait elle était aller acheter de la bouffe. Elle avait pris deux paquet de chips, des Kinders, de l'ice tea et du coca.

    – Tu sais qu'on a que deux heures de route, lui rappelai-je, On avait pas besoin d'autant de bouffe...

    – Mais sii, pendant le trajet tu verras qu'il y en a pas tant que ça et puis c'est pas grave s'il y en a trop. dit-elle en essayant d'ouvrir la bouteille de coca.

    Cette fille était une grosse bouffe en réalité, je n'y aurais jamais cru. Lorsqu'elle parvint enfin à ouvrir la bouteille, elle renversa la moitié sur elle.

      Non mais c'est une blague là ! En plus c'est mon jean préféré, non mais j'y crois pas, c'est une grosse blague !

    Elle se leva en furie, sûrement pour se nettoyer aux toilettes. Dix minutes après elle revint, toujours en colère. Ses vêtement étaient trempés bien évidemment mais il n'y avait plus aucune trace de coca. Sans faire attention elle trébucha sur un sac et se rattrapa sur un siège. Elle s'excusa auprès de la personne d'avoir marché sur son sac puis revint enfin s'asseoir à côté de moi. Elle mit ses mains devant son visage, elle était morte de honte. Tout le monde avait suivi la scène, en comptant aussi celle du renversement de coca. Je ne put m'empêcher de me retenir une seconde de plus, j'explosai de rire.

    Natsu te moque pas s'il te plait, c'est assez humiliant comme ça !

    Désolé mais Lucy t'es un vrai sketch, je te pensais pas aussi drôle !

    Elle rougit de honte et ne prit pas la peine de répondre. Je me calmai petit à petit, récupérant mon souffle. Le train démarra enfin. Lucy me proposa de regarder un film sur son téléphone. Elle voulait mettre un film comique car elle adorait ça, chose que je ne savais pas avant. Mais j'insistai pour mettre un film d'horreur, elle n'était pas trop d'accord mais elle finit par céder. Au bout de 20 minutes elle s'endormit. Moi qui pensais lui faire peur, en fait ça l'avait endormie. Elle avait sa tête posée sur mon épaule. Sa bouche était légèrement ouverte, elle respirait un peu plus fort qu'en temps normal. Finalement elle m'avait bien fait rire toute à l'heure, je ne la pensais pas aussi maladroite. Je découvrais des nouvelles facettes d'elle et ça me fait faisait plaisir de passer du temps avec elle. Oui, j'avais envie de me rapprocher d'elle, elle me plaisait, c'était certain maintenant.

     

     

     

     

     

    ▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

     

    Waaa deux semaines pour poster un chapitre, ça n'était pas arrivé depuis siii longtemps, ça fait bizarre d'avoir déjà fini. J'aime bien ce petit chapitre mais sans plus à vrai dire. 

    « Noragami•L.B Icône #23• Sword Art Online (3) »

  • Commentaires

    1
    Lundi 21 Août 2017 à 10:07

    Je viens de voir que tu as fais une fiction, en ce moment, je ne peux pas, (je suis venu vite fais me connecter sur eklablog) mais quand je pourrai je prendrai le temps de la lire !

    2
    Mardi 22 Août 2017 à 18:27

    Bah j'en ai fait 3 et ça date pas d'hier xD Oui prends ton temps t'inquiète ~

    3
    Lundi 28 Août 2017 à 12:52

    Ok, merci ! T'inquiète, je lirai toutes tes fictions, quand j'aurai le temps. (désoler, je ne pouvais pas me connecter)

    4
    Lundi 28 Août 2017 à 18:47

    Ok :) ! (c'est pas grave t'inquiète)

    5
    Lundi 28 Août 2017 à 21:45

    J'adore ton avatar !!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Samedi 9 Septembre 2017 à 12:58

    Merci ! Je sais que je l'ai changé depuis, mais c’était le quel déjà ? xD

    7
    Dimanche 10 Septembre 2017 à 18:44

    C'était Jubia !

    8
    Samedi 16 Septembre 2017 à 13:49

    Ah ouii

    9
    Samedi 16 Septembre 2017 à 14:43

    Et j'adore aussi ton nouvel avatar

    10
    Samedi 16 Septembre 2017 à 18:01

    Mercii (même s'il n'est pas de moi)

    Et il est grave mignon le tien *-*

    11
    Samedi 16 Septembre 2017 à 18:52

    Merci, c'est Yobii☆chan qui me la fait, pour me féliciter de mes 3 000 visiteurs !

    12
    Samedi 23 Septembre 2017 à 15:53

    De rien ! Ah oui ? bah il est trop beau *-*

    13
    Samedi 23 Septembre 2017 à 17:09

    Merci <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :