• |Fiction n°2: I Want to Love you| Chapitre 4

     

    ▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

    C H A P I T R E  4

    ▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

     

     

    Lucy H.

    J'ouvris les yeux, réveillée par la lumière du jour. J'avais bien dormi. Je me retournai et découvris que je n'étais pas dans ma chambre. Ah oui.. j'avais dormi chez Lisanna, je reconnaissais sa chambre et les souvenirs de la soirée d'hier me revinrent à l'esprit. En début de soirée, enfin pendant deux voir trois heures, j'étais avec Lisanna. J'avais passé une bonne partie de la soirée avec Natsu, il m'avait amené en haut de cette colline, je ne savais pas combien de temps on y était resté, mais on était resté un moment, c'était le moment qui m'avait le plus plu de cette soirée. En revenant, j'avais rejoint Lisanna qui était à l'étage, dans une salle de jeux, la maison de Grey était immense et moderne, j'avais beaucoup aimé. Puis on a passé le restant de la soirée à discuter avec Grey, Natsu, Sting, Rogue, Gajeel et deux autres filles dont je ne me rappelais plus de leur noms. Tous le monde était sympa, en fait l'avantage de la pièce où on était, c'était qu'elle était à l'écart de la fête où les gens se déchaînaient, on était posé dans notre coin. Conclusion, la soirée n'avait pas été si horrible que ça, juste au début où je m'ennuyais mais à la fin Lisanna et moi n'étions même pas décidée rentrer, mais on avait fini par être fatiguée. Natsu et Grey nous avait ramené en voiture et nous étions allé nous coucher. Je ne savais même pas quelle heure il était, maintenant que j'y pensais.

     – T'es enfin réveillée ? demanda une voix qui me fit sortir de mes songes.

    Je me redressai et regardai en direction de Lisanna, qui était assise sur son lit son portable à la main.

    – On dirait bien, dis-je, Il est quelle heure ?

    – 13h25 très exactement, répondit-elle, On est rentré à 6h.

    – Aussi tard ?! m'exclamai-je.

    – Bah oui, faut croire.

    Je savais que nous n'étions pas rentré de bonne heure, mais ça me surprenait quand même. Heureusement que j'avais prévu de dormir chez Lisanna, si j'étais rentré chez moi à six heure, j'aurais signé mon arrêt de mort avec mon père. Au moins on avait bien profité de la soirée, je ne regrettais pas d'y être allée finalement.

    – T'as bien aimé ? me demanda Lisanna.

    – Oui c'était cool finalement.

    –  Tu vois, j'ai bien fait de t'avoir forcer à venir.

    Je souris, elle n'avait pas tord.

    – C'était bien ta balade avec Natsu ?

    C'était vrai que je lui en avais vaguement parler en y repensant.

    – Oui... c'était vraiment bien, dis-je en repensant à la vue sur la ville qu'on avait, Mais ne t'inquiète pas, je peux t'assurer qu'il ne s'est rien passé entre nous, on s'est rapproché mais juste en tant qu'amis.

    – Tu es ma meilleure amie donc je te fais confiance. dit-elle en souriant.

    Oui grâce à cette soirée, je m'étais rapprochée de Natsu. Au départ c'était de Grey dont je voulais me rapprocher, mais ça ne m'a pas dérangé au final. Et puis j'avais quand même discuté un peu avec Grey, peut-être qu'on se rapprochera au fur et à mesure du temps ? Je l'espérais bien en tout cas.

    – Dis, lança ma meilleure amie, Natsu m'a proposé qu'on aille au ciné cette après-midi, il voulait savoir si tu veux bien venir ? Y aura toi, moi, Natsu et puis Grey.

    – Oui ça peut être sympa.

    Un cinéma avec Natsu et Grey ? Ca avait l'air cool, on allait finalement les revoir rapidement. J'en déduis qu'ils nous appréciaient bien. J'entendis mon portable sonner, j'avais reçu un message. Je vis le nom de Natsu s'afficher, ah oui on s'était échanger nos numéros durant la soirée. J'ouvris vivement son message.

    De Natsu: Tu viens au ciné ? (à 13h26)

    A Natsu: Oui je viens.

    Lisanna avait dû lui dire, mais bon.

    De Natsu: Lisanna me l'a dit.

    Qu'est ce que je disais ?

    A Natsu: C'était cool hier soir.

    De Natsu: Ouais on se refera ça et si tu veux on retournera à la colline.

    A Natsu: Oui j'aimerais bien y retourner.

    De Natsu: Je t'y emmènerais t'inquiète. Je dois te laisser et oublie pas, rdv au ciné à 15h.

    A Natsu: T'en fais pas.

    Ce petit échange m'avait fait plaisir et ça prouvait qu'on était officiellement amis. J'avais reçu deux autres messages, mais je prendrais le temps de les ouvrir plus tard. Avec Lisanna on devait se préparer et aller manger après. J'avais hâte d'être à cette après-midi.

    * * *

    Nous rejoignîmes Grey et Natsu au cinéma à quinze heure, comme il était prévu. Nous nous fîmes la bise, et allâmes à la file d'attente pour prendre nos places. La séance commençait à 15h15, nous avions le temps et c'était sans compter les publicités qui défileraient. Nous discutions de tout et de rien. Je n'arrivais pas à croire que seulement après une semaine de la rentrée, je me retrouvais, à aller au cinéma avec Grey. Ca me paraissait presque irréel. Je ne pouvais pas m'empêcher de le regarder, son visage, ses yeux, ses cheveux, sa gestuelle quand il parlait, il m'attirait vraiment. Et puis finalement j'arrivais à lui parler tout naturellement, enfin c'était parce que il y avait Lisanna et Natsu à côté, si j'étais seule avec lui, je ne savais pas trop si je pouvais être aussi naturelle. Je posais mes yeux sur son habillement, il avait le même style de vêtement que Natsu, ce qui n'était pas étonnant, après tout Lisanna et moi, avions le même style vestimentaire. D'ailleurs il a fallu un demi heure avant que Lisanna choisisse sa tenue. Ce qui avait eu le don de m'exaspérer, ce n'était qu'un petit rendez-vous en ville, il n'y avait pas de quoi en faire des tonnes. Surtout qu'au final elle avait pris une tenue, de ce qui avait de plus simple. Elle portait un tee-shirt gris, légèrement décolleté avec par-dessus un long gilet gris plus foncé et jean troué. En chaussure elle avait des bottines marrons claires (//). Tout ça avec quelques accessoires, une tenue légère mais bien pour la saison. Quand à moi, je portais la même veste en cuire que hier soir, un tee-shirt blanc à rayures noires, un jean slim noir tout simple et des bottines noires (//). Rien d'original.

    Après avoir pris chacun nos places, nous partîmes en direction de notre salle. Il était 15h10, on était plutôt en avance. Quand ce fut le moment de choisir nos places, une idée me traversa l'esprit. J'étais sûre que Lisanna mourrait d'envie d'être à côté de Natsu, en tant que meilleure amie, je me devais bien de l'aider. Natsu s'avança vers des places sur le côté. Grey allait le suivre, mais je poussai Lisanna pour qu'elle puisse s'avancer avant. Elle se retourna et me questionna du regard. Lorsqu'elle se rendit compte de la raison de mon acte, elle voulut qu'on échange de place et je lui répondis d'un regard noir, qui voulait dire qu'elle n'avait pas d'autres choix. Elle s'installa donc à côté de Natsu et moi à côté d'elle. Sans m'en rendre compte, je me retrouvai à côté de Grey. Et là, je sentis un malaise s'installer en moi. En voulant aider Lisanna, je faisais n'importe quoi. C'était sûrement une chance de me rapprocher de lui, mais je détestais cette sensation de ne pas être à l'aise, chose que je ne ressentais pas avec Natsu. Même si j'avais eu l'occasion de parler à Grey, c'était seulement quand il y avait d'autres personnes à côté, je ne lui avais jamais parlé en seul à seul. Lisanna et Natsu parlaient entre eux, c'était comme si nous nous retrouvions seuls, la seule personne à qui il pouvait s'adresser, c'était moi. Lorsque je me rendis compte de ça, je me sentis raidir, encore plus que je ne l'étais déjà. Peut-être qu'il aurait préféré se retrouver avec Natsu ? Non la question ne se posait même pas, si ça se trouve, il ne voulait tout simplement pas m'adresser la parole. Je me sentais vraiment mal à l'aise avec toutes ses idées.

    – C'est drôle qu'on se retrouve à côté, lâcha-t-il.

    Je sentis mon cœur se serrer à l'entente de sa phrase. J'en étais sûre il ne voulait pas être à côté de moi.

    – Ouais, c'est vrai... dis-je en fixant devant de moi.

    – Ca te dérange pas au moins ? demanda-t-il sentant que je n'étais pas très à l'aise.

    – Non, non, je ne vois pas pourquoi ça me dérangerais.

    J'avais peut-être répondu un peu trop vite.

    – Tant mieux, je veux pas t'ennuyer.

    – Mais non, tu ne m'ennuie pas, dis-je, j'ai plutôt peur que ce soit l'inverse.

    – Nan, tu m'ennuie pas je te rassure.

    Je me sentis déjà plus à l'aise, suite à se dernière phrase. Cela dit, il disait peut-être ça pour me rassurer.

    – Je me disais juste que t'aurais sûrement préféré être à côté de Natsu.

    – Qu'est-ce qui te fais penser ça ? demandai-je un peu intriguée.

    – Bah je sais, il m'a raconté ce que vous avez fait hier soir, je sais qu'il s'est rien passé, mais j'ai l'impression que y a un truc entre vous.

    Je ris légèrement.

    – Il n'y a absolument rien.

    – Ah ouais ? dit-il avec une pointe de défis dans sa voix, Pourtant j'ai l'impression que tu le kiffes.

    – Ca ne doit être qu'une impression alors, parce que ce n'est pas le cas.

    Nous continuâmes de parler et passâmes à un autre sujet que Natsu, il finit par comprendre que nous ne ressentions rien l'un pour l'autre. S'il savait... Mais sans m'en rendre compte, j'étais vraiment à l'aise en lui parlant finalement, il était super sympa et super drôle aussi. Nous dûmes couper notre conversation, avec le film qui débutait. J'aurais préféré continuer à lui parler plutôt que de regarder le film mais bon. J'avais jeté quelques coups d’œils à ma meilleure amie, elle avait l'air de bien rigoler avec Natsu, en les regardant comme ça, je me rendis compte qu'ils allaient vraiment bien ensembles. Et puis la manière dont ils se regardaient, ça se voyait à des kilomètres qu'ils s'attiraient tous les deux. J’espérais que leur histoire, allait bientôt conclure.

     * * *

    Quand nous étions sortis du cinéma, nous étions allé nous balader en ville, on avait fait le tour des magasins vite-fait, au plus grand désespoir des garçons, ensuite on s'était posé dans un bar et on avait beaucoup rigolé. Malheureusement toute chose a une fin, l'après midi toucha sa fin, Natsu et Grey nous avaient raccompagnés chez Lisanna. Il était plus de 18h, j'allais prendre mes affaires et rentrer ensuite, si je tardais trop, j'allais encore passer un sale quart d'heure.

    Alors que je rassemblais mes affaires dans mon sac, j'envoyais des SMS à Grey en même temps. Nous nous étions rapprochés cette après-midi et nous nous étions échangé nos numéros. Même par message il me faisait rire.

    – Je me demande à qui tu parles, pour que tu puisses sourire aussi niaisement depuis toute à l'heure. lança Lisanna.

    – T'as pas besoin de le savoir, dis-je toujours concentrée sur mon téléphone.

    – C'est vrai quoi, continua-t-elle, tu tire tout le temps la gueule, donc je me demandes qui peut réussir à te faire sourire comme ça.

    Pour toute réponse, je lui montrai mon doigt. Elle souffla et fit la moue.

    – C'est grey, dis-je en sachant qu'elle n'allait pas lâcher l'affaire.

    Elle écarquilla les yeux, la bouche grande ouverte où elle mit la main devant.

    – Non... Je crois que je viens de comprendre... Ne me dis pas que-

    Au moment où elle allait terminer sa phrase, sa mère entra dans la chambre et nous interrompis dans notre conversation. Elle me salua et posa 150 questions à Lisanna comme elle avait l'habitude de le faire. J'en profitai pour fermer mon sac et m'en aller. Je savais où Lisanna voulait en venir et je savais que j'allais avoir le droit à des tonnes de questions auxquelles je ne voulais pas répondre. Alors que je descendais les escaliers, Lisanna m'interpella de sa chambre.

    – Lucy, t'as pas le droit de partir comme ça ! s'exclama-t-elle.

    – On en parlera plus tard, tu veux ?

    – Envoie-moi un message pour m'expliquer, sinon je t'harcèle !

    – Oui, oui, soufflai-je en partant pour de bon.

    * * *

    Deux semaines s'étaient écoulées depuis notre fameuse après midi avec Grey et Natsu. Depuis nous passions notre temps ensembles au lycée, toujours tous les quatre et nous nous étions lié d'amitié avec quelques uns de leurs amis, qui aux aussi étaient sympas. Lisanna avait fini par deviné mes sentiments envers Grey, je lui avais évidemment dû des explications, qui ont durées près d'une heure voir deux. Je lui avait dit que ça faisait déjà quelques mois qu'il me plaisait, elle m'en avait un peu voulu, que je n'ai rien dit à ce sujet-là pendant tout ce temps. Mais elle n'était pas la mieux placée non plus, elle aimait Natsu depuis quelques temps déjà, elle me l'avait avoué. Et le fait que je sois intéressée par un garçon la rendait heureuse, je ne comprenais pas trop pourquoi mais bon. Mais nous nous soutenions mutuellement, je voulais que tout se passe pour le mieux entre elle et Natsu, et elle, voulait que tout se passe pour le mieux avec Grey et moi.

    Nous étions devant la salle de cours et révision vite fait, ce qu'il fallait réviser

    – Ca se passe comment avec Grey ? demanda-t-elle changeant ainsi de sujet.

    – J'ai l'impression de m'être rapprochée de lui mais...

    – Mais quoi ?

    – Je sais pas, dis-je, On a beau s'envoyer h24 des messages et même se parler en vrai, j'ai l'impression qu'il manque un truc, elle me regarda ne me comprenant sûrement pas, J'ai l'impression qu'il manque cette flamme.

    – Pourquoi tu cherches toujours à compliquer les choses alors qu'elles ne sont pas ?, une pointe d'agacement se ressentait dans sa voix, Tout se passe bien entre vous, mais tu trouves toujours un moyen de te tracasser la tête.

    – Je sais, mais j'y peux rien Lisanna.

    Elle s'apprêtait à répliquer, mais elle fut coupée par la personne qui était le centre de notre conversation.

    – Salut Lis', salut la blonde.

    – Je t'ai déjà dit cent fois de ne pas m'appeler comme ça. répliquai-je sans même me retourner.

    Il n'arrêtait pas de m'appeler comme ça, même par message, ce qui avait le don de m'énerver.

    – Je sais, je sais, mais j'y peux rien si t'es blonde aussi bien intérieurement qu'extérieurement.

    Il se trouvait drôle en plus. Je me retournai prête à répliquer, mais Lisanna s'avança au même moment, on se bouscula, son cahier lui glissa des mains et toutes les feuilles dedans se retrouvèrent au sol. A ce moment-là j'en voulais à Lisanna, de ne jamais avoir le réflex de coller ses feuilles, malgré le nombre de fois où je lui avait dit, au cas où ce genre d'incident arriverait.

    – Tu vois, t'es blonde. rigola Grey.

    – C'est bon, ça arrive, geignais-je.

    – Pas facile d'être blonde ? demanda Natsu qui en rajouta une couche.

    Tu ne va pas t'y mettre toi aussi ?

    Il pouffa et entra dans la classe suivit de Grey, tandis que j'aidais Lisanna à ramasser ses feuilles.

    – Ne nous aider pas surtout ! cria Lisanna presque énervée.

    – T'inquiète ! répondit Natsu qui n'en avait en fait rien à faire.

    Ils auraient au moins pu nous aider, c'était la moindre des choses, non ? J'allais me venger de ces deux-là de toute façon. Je soupirai et sentis le regard de Lisanna poser sur moi.

    – Quoi ? finis-je par demander.

    – Rien, dit-elle, c'est juste que ça à l'air de se former entre vous.

    Je compris directement à qui elle faisait allusion. Je souris à sa remarque. Maintenant que j'y pensais, c'était vrai qu'on avait développé une complicité en seulement deux semaines, ce qui finalement ne me déplaisait pas. Nous finîmes de rassembler toutes les feuilles, faisant attention à n'en oublier aucunes et allâmes en cours.

    * * *

    La sonnerie retentit, annonçant la fin du cours. Je me levai et rangeai toutes mes affaires. Je mis ma veste et Lisanna fit de même. Nous sortîmes de la salle, mais nous fîmes interpellées par Natsu et Grey.

    – Un problème ? demandai-je.

    – Rien de particulier, répondit Grey, on voulait vous demander si vous vouliez venir chez moi vite fait, histoire de rester un peu ensemble, vu qu'il est pas trop tard.

    – Ok, je viens alors, lança Lisanna enjouée.

    Je fis mine de réfléchir. Il était 16h, ce se serait bien si je rentrais pour 18h, ça me laissais un peu de temps.

    – Moi aussi je viens. souris-je.

    Nous sortîmes du lycée et nous dirigeâmes chez Grey. Cette petite bande qui s'était formée en si peu de temps, pourtant j'avais cette impression, comme d'avoir toujours été avec eux, je ne voulais plus m'en séparer.

     

     

     

     

    ▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

     Je gère trop, j'ai sortis un chapitre au bout d'une semaine o_o Par contre ça m'étonnerais que je sorte un chapitre le week-end prochain, là c'était grâce aux vacances, malheureusement tout à une fin. Chapitre un peu vide, mais il servait juste pour le rapprochement des personnages, j'ai pas encore d'idée, toute façon je vais reprendre ma troisième fiction, j'aurais le temps d'y réfléchir d'ici là.


    votre commentaire
  • •L.B Icône #20• Shingeki no Kyojin •L.B Icône #20• Shingeki no Kyojin •L.B Icône #20• Shingeki no Kyojin •L.B Icône #20• Shingeki no Kyojin •L.B Icône #20• Shingeki no Kyojin

    •L.B Icône #20• Shingeki no Kyojin •L.B Icône #20• Shingeki no Kyojin •L.B Icône #20• Shingeki no Kyojin •L.B Icône #20• Shingeki no Kyojin •L.B Icône #20• Shingeki no Kyojin

    •L.B Icône #20• Shingeki no Kyojin •L.B Icône #20• Shingeki no Kyojin •L.B Icône #20• Shingeki no Kyojin •L.B Icône #20• Shingeki no Kyojin •L.B Icône #20• Shingeki no Kyojin

    •L.B Icône #20• Shingeki no Kyojin •L.B Icône #20• Shingeki no Kyojin

    Ca faisait super longtemps que j'avais pas fait d'icônes, du coup j'en ai refait et c'est aussi parce que j'ai trop aimé SNK *-*


    25 commentaires
  • •Scan Fairy Tail• Mon avis/théorie ► Chapitre 523

    (J'aime cette image .w.)

    C'est la deuxième fois que je fais un article comme ça, parce que c'est sympa une fois de temps en temps (je ne sais plus quoi publier en ce moment mais c'est un détail dont on s'en fout) et j'avais trop envie de le faire cette semaine, donc je me suis lancée ! Cette semaine j'avoue qu'on a eu le droit à des chapitres vraiment pas mal, enfin bien quoi, et puis un double chapitre en plus (et des pages en couleur), ça arrive pas souvent.

    Avant de commencer, je voulais dire que j'ai vraiment aimé ces chapitres, mais dans cet article je vais seulement parler du chapitre 523 (pour aller plus vite), bref j'avais un autre truc à dire mais ça me reviendra après xD Ah oui, non en fait je le dirais à la fin 8D

     

    // -ALERTE AU SPOILER- POUR CEUX QUI NE LISENT PAS LES SCANS JE CONSEIL DE NE PAS LIRE CET ARTICLE PARCE QU'IL Y A DE GROS GROS SPOILS J'AURAIS PREVENU//

     

     

     

     

    Bon bah du coup je vais commencer. Alors dans ce chapitre, on retrouve Grey et Zeleph comme dans le précédent. Donc on gros Grey veut se sacrifier afin de protéger Natsu et ses amis, il ne veut pas tuer Zeref sinon ce serait tuer Natsu et comme Natsu compte pour lui et bah il veut pas le tuer. (désolé pour mes explications très nulles)  Il veut utiliser l'attribut perdu, le "Lost Ice Shield". Un sort super puissant, qui enferme son adversaire dans la glace pour l'éternité et l'utilisateur disparaît enfin du coup je crois qu'il se transforme en glace et il disparait de la mémoire des gens. Donc si Grey l'utilise personne ne se souviendra de lui et personne ne sera triste c'est ce qu'il dit (//). Après y a du blabla, Zeref n'a plus aucun moyen de s'en sortir et Grey est plus que déterminé. (//)

    Bon. J'avoue j'avais du mal à croire à la mort de Grey, on nous la fait tellement de fois. Mais quand j'ai vu les deux dernières cases (de la dernière image que j'ai mise) j'ai commencé à flipper.

    Après on revoit Ul et on avait vraiment l'impression que Grey mourrait (//). J'avais peur pour grey et pour le Gruvia là. Et puis là... (//) Natsu qui débarque et qui stoppe Grey. Sur le coup j'étais heureuse et je m'y attendais pas. C'était prévisible pourtant, mais Mashima arrive toujours à te foutre le doute, pour ma part en tout cas. Du coup le sort de Grey est annulé et Zeref est libéré. Et cette scène ressemblait à celle de l'île de Galuna, Natsu le dit de toute façon, c'est la deuxième fois qui l'empêche d'utiliser ce sort. Après grey s'énerve de l'avoir empêché d'aller jusqu'au bout, en gros, enfin il s'en veut surtout de s'en être prit à lui (//). Et j'ai trooop aimé la scène qui suit (//).

    Oh nannn, mais là c'est trop xDD Je m'y attendais pas du tout, ça m'a choqué quoi, Natsu qui pleure pour Grey, je pensais pas voir ça un jour. Je savais qu'ils avaient des liens forts, mais là, c'est la première fois qu'ils le prouvent vraiment, je suis encore plus fan de leur amitié jcrois xD Oh mais non, je m'en remettais pas (j'en fais des tonnes je sais, mais j'y peux rien désolé). Natsu a été prit par l'émotion, il avait peur que Grey meurt, sérieusement... Bon je vais passer à la suite quand même 8D

    Après Natsu lui dit de vivre et d'arrêter de penser à mourir et j'avoue qu'il a raison (//). Ensuite Natsu nous sort une phrase badasse comme on a l'habitude de voir, mais j'ai bien aimé (//). Une petite séquence Lucy où elle s'inquiète pour lui mais lui fait tout de même confiance (bah du NaLu quoi). Puis Zeleph s'approche (il envoie du lourd quand même) et nous dit sa petite définition du destin, en gros le destin est une chose qu'on doit accepté car on a pas le choix. Et je trouve la page vraiment belle (//).

    Et pour finir le chapitre en beauté, Acnologia qui apparaît devant Erza et Wendy, qui ne sont pas du tout dans la merde, à peine 8D (//). Ce qui n'annonce rien de bon, ni pour Zeleph ni pour Fairy Tail.

     

    ►Mon avis sur ce chapitre: Eh bah je pense qu'on la compris, mais j'ai trop aimé ce chapitre, franchement je trouve que là, il a pété ce chapitre, après c'est mon avis et ce sera sûrement pas le meilleur. La tournure de la situation était prévisible, mais j'ai quand même eu peur sur le coup. Mais la scène entre Natsu et Grey... Non j'ai craqué, une de mes scènes préférées de l'arc c'est sûr xD Et puis Zeleph, il en envoie quand même, on peut pas dire le contraire. Et l'arrivée soudaine d'Acnologia, ça finalise bien le chapitre.

    ►Mes théories pour le prochain chapitre: Euhhh bah jsais paaas xDD Il peut se passer... des choses oui 8D Le titre du prochain chapitre c'est "Un futur noir". Je sais pas vraiment à quoi il faut s'attendre... Si ça concerne Acnologia, il va foutre la merde c'est sûr. Après il reste August, Guildarts et Cana. Peut-être qu'on les verra. Sinon du côté de Zeleph, il aura une confrontation avec Natsu, mais je sais pas si ça viendra tout de suite donc... ouais jsuis nulle pour les théories xD En tout cas, je suis pressée de voir ce qui nous attend :')

     

    _______________________________

    Bon bah voilà, j'avais envie de m'exprimer sur ce chapitre-là et puis j'avais le temps donc c'est cool :') En plus ces derniers temps j'étais plus spécialement à fond dans Fairy Tail, je lisais les chapitres, mais j'avais pas des émotions de fou, même si il se passait des trucs intéressants. Là ça m'a plus remit dedans et ça me fait du bien au fond et j'ai posté un chapitre de mes fictions y a pas longtemps, je crois que ça m'a redonné de la motivation d'écrire mon prochain chapitre. Franchement ils étaient les cools les chapitres cette semaine :D (ça fait 10 fois que je le dis, mais on s'en fouuut).


    55 commentaires
  • |Fiction n°2: I Want to Love you| Chapitre 3

    ▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

    C H A P I T R E  3

    ▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

     

     

    Lucy H.

     

    Je regardais Grey s'approcher de nous, il arriva à notre hauteur.

     

    – Salut Lisanna. Dit-il.

     

    Il s'approcha d'elle pour lui faire la bise, ce qui me surpris, mais ils étaient amis, donc on pouvait considérer que c'était normal.

     

    Salut grey, tu veux quelque chose ?

     

    – J'ai un truc à te demander.

     

    – Je t'écoute.

     

    C'était pas souvent que Grey venait nous voir, enfin il était ami avec Lisanna, mais rare était les fois où je les voyais traîner ensembles.

     

    Ce week-end, commença-t-il, mes parents sont pas là et je sais pas si tu le sais déjà, mais j'ai plutôt une grande baraque, j'ai décidé d'organiser une soirée, toute la classe y est invitée et plusieurs autres personnes du lycée, ça te dirait de venir ?

     

    Elle fit mine de réfléchir, elle avait l'air plutôt hésitante.

     

    – Est-ce qu'il y aura de l'alcool ?

     

    Question stupide, évidemment qu'il y en aurait, je voyais déjà quelle genre de soirée ça allait être et franchement je conseillerais à Lisanna de ne pas y aller, pour ma part c'était mort, avant même qu'on ait besoin de m'y invité. Lisanna et moi ne buvions pas et si Lisanna décidait d'y aller, elle n'y aurait sûrement pas sa place là-bas.

     

    Bah ouais, ce genre de soirée, on peut pas en faire s'il n'y a pas d'alcool.

     

    Au moins ça avait le mérite d'être clair.

     

    – Des fumeurs ? Demanda-t-elle toujours sceptique.

     

    C'était sûrement la même chose. Nous ne fumions pas non plus, encore une raison pour ne pas y aller.

     

    – C'est pareil, si je te disais le nombre personne qui fument ici... Je t'oblige pas mais se serait cool, si tu venais, à toi de voir.

     

    Moi je la sentais pas cette soirée, c'était sûr qu'il y aurait toutes les pétasses du lycée et tout ces gens que je ne pouvais pas supporter. J'espérais du plus profond de mon être que ma meilleure amie allait refuser, je savais que si elle décidait d'y aller, je serais obligé de la suivre et là je serais dans une impasse et je ne voulais surtout pas me retrouver dans cette situation.

     

    – Ca à l'air cool, c'est décidé je viens ! Conclu-t-elle, Rassure-moi, Lucy peut venir elle aussi ? Demanda-t-elle tout en me tirant le bras.

     

    – L'invitation valait pour elle aussi de toute façon.

     

    Son regard croisa le mien au moment où il dit ça, ce qui me mit dans un malaise totale. Je savais que je devais dire quelque chose, mais mon cerveau était trop chamboulé. Grey Fullbuster venait de m'inviter à une soirée, chez lui en plus... En plus de ça il me parlait et me regardait, je ne pouvais juste pas me sentir à l'aise face à cette situation. Je n'avais pas de quoi m'emballer vu qu'il avait dit que toute la classe était invitée, mais quand même, je n'aurais jamais imaginé ça.

     

    – Cool alors ! S'exclama ma meilleure amie, Qu'est-ce que t'en dis ?

     

    Je... vais y réfléchir. Articulai-je dans un sourire nerveux.

     

     

    * * *

     

    Ca faisait une heure que ma meilleure amie ne parlait que de cette soirée. Après la fin des cours j'étais allé manger chez elle, et puis nous étions allées dans sa chambres, je n'avais qu'une seule envie, c'était de rentrer. Elle était euphorique à l'idée d'aller à cette soiré, ce qui m’exaspérais. J'avais dit que j'allais y réfléchir, mais c'était déjà très clair dans ma tête, c'était un non d'office. Lisanna me suppliait de changer d'avis, elle trouvait des tas d'excuses, mais je m'en fichait royalement. Ni elle, ni moi n'étions déjà allé à ce genre de soirée et je n'en avais aucune envie, contrairement à elle qui ne rêvait que de ça. Je ne voyais pas ce qu'on y ferais. Ah si, se bourrer la gueule pour ensuite se lâcher et finir la soirée dans je ne sais quel état. Je ne me voyais franchement pas faire ça. Peut-être que j'étais coincée et qu'au fond ce genre de soirée me décoincerais, mais je n'avais aucune motivation d'y aller. Lisanna n'avait cas y aller seule, elle n'avait pas besoin de moi, c'était pourtant clair. Si je venais avec elle, je traînerais dans ses pattes, je l'ennuierais plus qu'autre chose, mais ça elle ne le comprenait pas. Quand je disais que, je n'avais aucune raison d'y aller, c'était vraiment le cas. Enfin... il y avait avait peut-être une raison qui pouvait me faire changer d'avis, mais ce n'était pas suffisant. La seule raison pour laquelle je voudrais y aller, ce serait pour Grey Fullbester. C'était vrai que je l'aimais, alors être invitée à l'une de ses soirée, était sûrement une chance unique. Mais Grey devait connaître tellement de filles, moi, la fille timide que j'étais, jamais j'allais avoir l'occasion de l'approcher, c'était certain.

     

    Aller Lucy, je te promet que ça va être cool. Me supplia un énième fois Lisanna.

     

    – Tu dis ça mais tu n'en sais strictement rien. Cette soirée ne sera peut-être pas aussi cool que tu l'imagine. Rétorquai-je.

     

    Elle ne répondit pas et fit la moue. Elle en avait marre, je le savais, mais elle n'allait pas me faire changer d'avis.

     

    – Pourquoi tu t'obstine autant à penser que cette soirée n'est pas faite pour toi ? T'as peut-être raison, peut-être que je vais être déçue, mais j'ai quand même envie d'y aller, juste pour voir. Et puis c'est seulement une soirée, c'est pas si grave si on se fait chier.

     

    Je ne répondis rien. C'était vrai, ce n'était qu'une soirée après tout et puis ça pouvait pas être si horrible que ça. Mais je préférais ne pas y aller quand même. Elle soupira.

     

    – Aller Lucy, juste pour cette fois, je te paierais un Macdo si tu veux. Je veux aller à cette soirée, mais pas toute seule tu comprends ça ? On restera toute les deux, je te lâcherais pas mais viens s'il te plaît.

     

    Si elle n'avait pas été ma meilleure amie, je lui aurait déjà flanqué une baffe depuis longtemps, ce qu'elle pouvait être agaçante et capricieuse quand elle s'y mettait, c'était du forçage à ce niveau-là. Mais qu'est-ce que je pouvais faire ? Accepter était la seule solution, je savais que je le regrettais tôt ou tard, si je ne le faisais pas, même si ma seule envie était de refuser. Avoir une meilleure amie comme Lisanna n'était pas de tout repos, vraiment pas.

     

    – C'est bon j'ai compris..., lâchai-je après un moment, Je viens mais-

     

    Je n'eus le temps de terminer ma phrase, qu'elle se jeta à mon cou en criant.

     

    T'as dit oui, t'as dit oui ! S'exclama-t-elle hystérique, Maintenant tu ne peux plus changer d'avis !

     

    Ce qu'elle pouvait ressembler à une gamine par moment.

     

    Oui je sais, mais c'est la dernière fois que tu me fait ce coup-là, que ce soit bien clair ! Dis-je presque agacée.

     

    – Oui promis !

     

    J'avais fini par céder, c'était bien la dernière chose que je voulais. Mais Lisanna arrivait toujours à prendre le dessus sur moi et je ne pouvais rien y faire. Maintenant que j'avais accepté, je devais y aller, avec un peu de chance je pourrais peut-être parler à Grey, mais j'avais vraiment du mal à y croire. On verra bien comment cette soirée se déroulera, j'aimerais être aussi excitée que Lisanna.

     

    * * *

     

    T'es sûre que ça va comme ça ? Demandai-je à ma meilleure amie qui en avait juste marre de répondre à la même question depuis dix minutes.

     

    Mais puisque je te dis que tu es parfaite comme ça, fais-moi confiance un peu. Râla-t-elle.

     

    Je devais sûrement l'énerver, non c'était sûr, moi-même ça m'énervait, de stresser pour cette soirée où je ne voulais pas aller. Mais maintenant que j'avais fait mon choix, je ne pouvais plus changer d'avis. Surtout pas après avoir acheter les tenues et m'être apprêtée comme je ne l'avais jamais fait. J'avais opté pour une tenue plutôt simple, une robe en coton grise avec une veste en cuire noire, une tenue banale mais faite pour une soirée quand même. (IMAGE) J'aimais bien, je trouvai la robe légèrement trop courte, mais j'avais décidée de faire avec. Je mis des bottines noires à talon pour compléter ma tenue. Je me dirigeai vers la salle d'eau, afin de me maquiller un peu. Je mis du rouge à lèvre prune un peu sombre, du phare à paupière et j'ajoutai du mascara. Lisanna voulait que je mette de l'eye liner, mais j'avais insisté pour ne pas en mettre, je trouvais que le maquillage que j'avais mis était bien suffisant, je me demandais si j'en avais pas trop fait, je ne me maquillais jamais d'habitude à part du mascara de temps en temps. Mais j'étais plutôt fière du résultat, je ne me reconnaissais à peine. Lisanna était encore plus de classe que moi je crois, elle avait une robe bleue nuit ni trop moulante ni trop large (IMAGE), avec un gilet par dessus et des bottines comme moi. Son maquillage lui allait parfaitement bien aussi.

     

    Quand nous fûmes sûres d'être prête, nous sortîmes de chez Lisanna et partîmes vers la maison de Grey, il nous avait donné l'adresse et ce n'était pas très loin. Je pensais déjà au retour, où nous allions rentrer en pleine nuit toutes seules, dire que je n'étais pas angoissée à cette idée, serait mentir. Ce soir je n'allais pas rentrer chez moi, je restais chez Lisanna, j'avais prévenu mon père qu'on faisait une soirée pyjama. Je n'allais évidemment pas dire la vérité, en disant que j'allais à une soirée où il y aurait toutes les putes du lycée, de l'alcool, des fumeurs et tout le reste, même si je pensais avoir fait le tour. Je n'imaginais même pas sa réaction si je lui avais dit ou pire, s'il l’apprenait, mais je ferais pour qu'il n'apprenne rien du tout.

    Je me demandais comment cette soirée allait se dérouler, je stressais un peu, contrairement à Lisanna qui avait l'air plutôt sereine. C'était la première fois que j'allais à ce genre de soirée. Je ne savais même pas si ma tenue était réellement adaptée, même si Lisanna m'avait assuré que c'était ce qu'il fallait. J'avais peur de m'ennuyer et de ne pas me sentir à ma place. Et puis j'allais voir Grey et peut-être avec d'autres filles en plus, ce qui me désespérais au fond de moi.

     

    Nous arrivâmes devant la maison de Grey, qui, effectivement était immense. D'ici on voyait le garage, la maison avait deux étages et on entendait la musique à fond. Lisanna s'avança vers la porte d'entrée et m'invita à la suivre. Je poussai un énième soupire puis la suivit. Nous sonnâmes et attendîmes qu'on nous ouvre. La porte s'ouvrit et laissa apparaître Natsu.

     

    Natsu... Le garçon dont Lisanna était plus que folle, elle mourrait d'envie de venir à cette soirée rien que pour le voir et bien ça commençait bien en tout cas.

     

    Il nous toisa quelques secondes de haut en bas et son regard s'arrêta sur le mien. On se fixa plusieurs secondes jusqu'à que Lisanna réagisse.

     

    Tu nous laisse entrer ? Demanda-t-elle.

     

    Euh ouais allez-y. Lâcha-t-il.

     

    Il nous laissa entrer et nous nous fîmes la bise. Je trouvai ça bizarre qu'il m'ait fixé comme ça, mais je ne m'y attardai pas. Nous arrivâmes dans le salon où se trouvait pleins de personnes, certains visages familiers et d'autres inconnus. La musique était à fond, c'était bien pire qu'à l'extérieur. Pleins de filles en mini jupes, en décolletés ou en robes moulantes, le genre de filles avec lesquelles j'étais sûre de ne pas m'entendre, mais certaines étaient habillées normalement, comme Lisanna et moi. Les gens dansaient et criaient, certains étaient posés et discutaient et d'autres se contentaient d’observer ce qu'il se passait. Il y avait beaucoup de fumée qui envahissait toute la maison, qui était due aux fumeurs sûrement.

     

    C'était donc à ça que ressemblait la soirée, je me demandais combien de temps j'allais réussir à tenir.

     

    * * *

     

    J'en avais marre. Je voulais partir de cette soirée. Je me demandais ce qui me retenait d'ailleurs, je ne voulais certainement pas embêter Lisanna, elle avait l'air bien ici. Si je décidais de partir maintenant elle m'en voudrait et elle ferait tout son serment. Mais quand bien même, je pouvais partir si j'en avais envie, non ? Je laissai échapper un soupire. J'avais promis de faire un effort ce soir, je devais attendre quelques heures encore et puis je ne voulais pas rentrer toute seule.

     

    Mon verre était vide. Je me levai du canapé où j'étais installé avec Lisanna et un garçon que l'on ne connaissait pas mais on avait sympathisé avec, enfin c'était surtout Lisanna qui lui parlait. Je la prévins que j'allais me chercher un autre verre et que je revenais tout de suite après. Elle acquiesça et continua sa conversation avec le garçon.

     

    J'essayais de passer entre les gens afin d'atteindre le bar. Il y avait beaucoup trop de monde. Je ne pouvais pas me sentir à l'aise à travers tous ces gens, je n'étais pas habitué à ça. En plus de je n'avais pas vu Grey de la soirée, enfin toute à l'heure il me semblait l'avoir aperçu mais c'est tout. De même pour Natsu, je voyais Lisanna le chercher du regard par moment, je ne l'avais pas vu non plus, pas depuis qu'il nous avait ouvert la porte. Mais à travers tout ce monde, ce n'était pas étonnant si on ne les voyait pas.

     

    Et puis qu'est-ce que j'avais chaud, pourtant je ne bougeais pas, je ne faisais rien qui pouvais me donner de la chaleur. Toute cette foule, je n'en pouvais plus, j'avais besoin de respirer. J'aperçus une grande baie-vitrée au fond de la pièce. Il y avait un balcon, peu importe si des gens s'y trouvaient déjà, j'avais besoin d'air frais. Je me dirigeai vers la baie-vitrée, je l'ouvris et refermai derrière moi une fois dehors. Je me sentais déjà mieux et puis le son de la musique était déjà moins fort ici. En face de moi il y avait un couple qui s'embrassaient, sur ma droite il y avait une bande où se trouvaient environ une dizaine de personnes et d'autres personnes se baladaient dans le jardin juste devant. Je m'avançai un peu plus et vis des escaliers sur ma gauche qui devaient mener à l'étage. Je les empruntai et arrivait sur le balcon du haut, il n'y avait personne. C'était l'endroit parfait ici, toute seule, l'air frais du soir était apaisant et le bruit retentissait moins ici. Je m'accoudai à la rambarde et regardai les alentours. La vue n'était pas exceptionnelle, mais tout de même agréable. Enfin. J'étais bien ici.

     

    Yo.

     

    Une voix derrière me fis sursauter. Je me retournai et vis Natsu assis sur une chaise, je n'avais même pas remarqué sa présence, il devait être là avant moi. Il rit légèrement à la vue de ma réaction.

     

    – Désolé je t'ai fait peur ?

     

    Non pas vraiment, dis-je, enfin un peu si, je m'attendais pas à voir quelqu'un.

     

    Moi non plus. Dit-il.

     

    – Tu ne t'amuses pas avec les autres ? Demandai-je.

     

    – Je te retourne la question.

     

    Je souris à sa remarque.

     

    – Ce genre de soirée c'est pas trop mon délire.

     

    Pourquoi t'es venue alors ? Demande-t-il tout en recrachant de la fumée.

     

    Il était en train de fumer une cigarette, sûrement la raison pour laquelle il était ici.

     

    Je sais pas, ah si, pour ma chère et tendre meilleure amie. Dis-je ironiquement.

     

    Il rit suite à ma remarque. Un silence s'installa, mais ce n'était pas désagréable ni gênant. Je ne pensais pas me sentir aussi à l'aise avec lui, mais Natsu était quelqu'un de gentil, maintenant je le connaissais un peu. Mais là c'était différent, la dernière fois il m'avait vu dans mon état de faiblesse, alors que là je suis dans mon état normal, c'était différent oui, l'ambiance n'était pas la même. Et je me sentais étonnement bien. Je voulais encore lui parler.

     

    – Tu fumes ? Me demanda-t-il en brisant le silence.

     

    Non.

     

    – Tu veux essayer ?

     

    – Je vais peut-être passer pour une fragile, mais je préfère éviter.

     

    Oh tu sais, c'est aussi bien comme ça, sûrement mieux même. Dit-il en s'accoudant à la rambarde à mes côtés.

     

    Je le regardai du coin de l'œil. Il avait sa cigarette entre les doigts, il la porta jusqu'à sa bouche, la retira et recracha lu fumée. Il faisait toujours le même mouvement. Il avait les yeux rivés sur l'horizon. Je ne l'avais encore jamais remarqué, mais il était vrai que c'était un beau garçon. Je commençais à comprendre pourquoi Lisanna craquait pour lui. Je regardai ensuite ses vêtements. Il était vêtu d'un simple t-shirt gris, Une, une veste noire, qui, j'avais cru apercevoir le logo Nike dessus toute à l'heure, d'un jean et une paire de Vans. C'était une simple tenue pour ce genre de soirée, mais elle lui convenait bien. Il tourna son regard vers moi et je fis mine de regarder ailleurs. J’espérais qu'il n'ait pas remarqué, que je le reluquait. Il recracha une nouvelle fois la fumée et écrasa la cigarette de ses doigts pour ensuite le jeter dans le jardin. Je le regardais sans rien dire. Je m'attendais à ce qu'il retourne en bas mais il me demanda quelque chose.

     

    – On bouge ? Demanda-t-il sous mon incompréhension.

     

    – Pardon ?

     

    – On se fait chier ici, ça te dit qu'on aille quelque part ?

     

    – Comme tu veux. Me contentai-je de répondre.

     

    Nous descendîmes et retournâmes à l'intérieur. En revoyant tout le monde qu'il y avait, je regrettais déjà d'avoir quitté le balcon. Natsu m'attrapa le poignet, pour ensuite m'entraîner à travers la foule. On essayait de se frayer un chemin, mais ce n'était pas simple. Natsu marchait vite et nous fûmes vite arrivé à l'extérieur, ce qui me soulageai. Heureusement qu'il me tenait, sinon on se serait perdu. Il lâcha l'emprise qu'il avait sur mon poignet et il sortit des clés de sa poche en s’avançant vers une voiture garée non loin de nous. Il me demanda de monter dedans. Je m'avançai et m'assis du côté passager et lui face au volant. Il mit sa ceinture.

     

    Attaches-toi bien, j'ai pas mon permis. Lâcha-t-il.

     

    Je le regardai avec des yeux ronds. Il plaisantait j’espère.

     

    Quoi ? Me demanda-t-il en voyant que je ne bougeais pas.

     

    – T'as pas ton permis ?

     

    Non comme je viens de le dire. Voyant mon changement d'expression il essaya de me rassurer, Mais il va rien nous arriver, j'ai déjà conduit.

     

    – Et si on croise les flics, t'y as pensé ?

     

    Il fixa un point invisible devant lui pendant quelques secondes, puis se retourna vers moi.

     

    On va pas en croiser. Finit-il par dire.

     

    – Qu'est-ce que t'en sais ?

     

    Il soupira et passa sa main dans ses cheveux. Qu'est-ce que j'étais en train de faire ? Je le suivais sans réfléchir, ce n'était vraiment pas dans mes habitudes. Et puis si je partais maintenant, Lisanna allait s'inquiéter, on s'était promis de rester ensembles toute la soirée, je ne pouvais pas l’abandonner comme ça. Je ne savais même pas où Natsu voulait aller et puis ça ne me rassurait pas de savoir qu'il n'avait pas son permis.

     

    J'ouvris la portière de la voiture, afin d'y sortir. Mais il m'interpella.

     

    – Eh, tu fais quoi là ?

     

    – T'as cru que j'allais te suivre en sachant que tu n'as même pas ton permis ?

     

    – C'est bon, c'est pas si grave que ça.

     

    – Peut-être pour toi, mais pour moi si.

     

    Je sortis de la voiture, je m’apprêtais à fermer la portière.

     

    – Retourne à cette soirée si tu veux, mais je te le dis, tu t'ennuieras plus qu'autre chose.

     

    Il n'avait pas tord. Cette soirée m'ennuyais, je ne pensais qu'à rentrer, mais depuis que j'étais en compagnie de Natsu, je n'y pensais même plus. J'hésitais. Il devait être minuit et la soirée n'était pas encore prête de se terminer. Mais est ce que c'était une bonne idée de suivre Natsu ? C'était peut-être mieux finalement.

     

    Il démarra la voiture, ce qui me fis sortir de mes pensées.

     

    C'est à toi de choisir, dit-il, Moi je reste pas là.

     

    Je ne pris pas le temps de réfléchir plus, je m'engouffrai dans la voiture, fermai la portière et attachai ma ceinture.

     

    Attends, dis-je, On rentre à quelle heure ?

     

    – Ce sera pas long t'inquiète, on sera là avant la fin de la soirée.

     

    C'était déjà ça, je ne voulais pas laisser Lisanna rentrer toute seule. Une autre question me trottait dans la tête.

     

    – Comment t'as eu cette voiture ?

     

    – C'est celle d'un pote plus âgé, il me la prêté pour ce soir.

     

    J’acquiesçai ses dires, d'un simple hochement de tête.

     

    – Une autre question ?

     

    – On va où ?

     

    Tu verras. Se contenta-t-il de répondre.

     

    Ca ne m’avançai pas vraiment, mais bon, je compris qu'en demander plus n'allait servir à rien. Il démarra pour de bon et nous partîmes. Je pris mon téléphone qui se trouvait dans la poche de ma veste, pour prévenir Lisanna que c'était normal si j'étais absente quelques temps. Je n'avais pas préciser que j'étais avec Natsu, je ne voulais pas lui cacher des choses, mais j'avais peur de sa réaction, peut-être qu'elle allait se sentir blessée et qu'elle allait s'imaginer des choses, je préférais lui expliquer la situation en face. Elle me répondit directement.

     

    A Lisanna : Ne t'inquiète pas si tu ne me vois pas, je reviens bientôt.

    De Lisanna : D'accord mais t'es où ?

    A Lisanna : Je t'expliquerais après.

    De Lisanna : Ok, sois prudente.

     

    Je ne savais pas si elle était rassurée, mais je ne voulais pas en dire plus pour le moment. Je rangeai mon téléphone et me concentrai sur la vue dehors. Le silence régnait. Natsu ne conduisait pas si mal que ça finalement, j'espérais qu'on allait pas croiser de flics, mais à cette heure-là, c'était peu probable, surtout dans ce quartier. J'avais un peu paniqué toute à l'heure, c'était vrai.

     

    On arriva sur une route, on ne voyait presque plus de maison, surtout de la végétations. Il me fallut un peu de temps avant de remarquer qu'on sortait de la ville. Je me retournai vers Natsu et lui lançai un regard interrogateur. Je me questionnai vraiment sur notre destination. Même les yeux fixés sur la route, il dût sûrement remarquer que je le fixais.

     

    – Tu seras pas déçue. Dit-il en souriant.

     

    Bizarrement ses paroles m'apaisèrent un peu. Je devais lui faire confiance. Mes yeux se posèrent sur lui. Il était beau, gentil et mystérieux. Le garçon qui plaît quoi. L'image de Grey me revint à l'esprit, oui c'était lui que j'aimais, j'en étais certaine. Il ne fallait pas oublier Lisanna, c'était peut-être elle qui devait être à ma place ? Je ressentis un petit pincement au cœur. Pour je pensais à ça, c'était sans importance.

     

    Cinq minutes plus tard, nous arrivâmes en haut d'une colline. Il descendit de la voiture et je fis de même. Il contourna la voiture, avança de quelques pas et arriva devant une barrière. Il se retourna et me fit signe de me mettre à ses côtés. Je ne me fis pas prier, je m'accoudai à la barrière, comme je l'avais fait sur le balcon toute à l'heure. Je levai les yeux pour admirer la vue qui s'offrait à nous. Le panorama était sublime. On voyait toute la ville, les lumière, les maisons, les bâtiments, les immeubles. Le plus beau c'était le vue qu'on avait sur les étoiles, il y en avait pleins, tellement qu'il était impossible de les compter. Jamais je n'avais vu un ciel de nuit aussi beau, j'étais subjuguée. Je voulais rester ici pendant des heures, j'avais l'impression d'avoir changé de monde, ça n'avait rien à voir avec la soirée dans laquelle je me trouvais il y a encore quelques minutes. C'était comme si le temps s'était arrêté.

     

    Franchement, dis-je en brisant le silence, Je ne sais pas quoi dire... Mais pourquoi m'avoir emmené moi ?

     

    Après tout on n'était pas des amis proches, je ne savais même pas si on se considérait comme des amis d'ailleurs. J'appréhendais sa réponse, je ne savais même pas pourquoi.

     

    – Ca va peut-être te paraître stupide, mais c'était qu'un simple coup de tête. Comme on était posé sur le balcon, j'ai eu l'idée de venir ici, je savais que la vue était nettement meilleure. Et puis comme t'as dit que ce genre de soirée, c'était pas ton délire, je me suis aussi dit que tu te sentirais sûrement mieux si je t'emmenais ici.

     

    Ses paroles me firent chaud au cœur, ça me faisait plaisir qu'il ait pensé à moi. J'étais vraiment bien ici et sa présence était d'autant plus agréable.

     

    Mais toi, repris-je, si t'étais à l'écart de la soirée, c'était pas seulement pour fumer, je me trompe ? Sinon tu n'aurais pas pris la peine de m'emmener jusqu'ici seulement sous prétexte, que j'en avais besoin.

     

    Il prit un peu de temps avant de répondre, il regarda le paysage puis tourna de nouveau ses yeux vers moi.

     

    Ouais t'as raison. J'avais besoin de réfléchir un peu, c'est pour ça que j'étais sur le balcon et quand je viens ici j'arrive toujours à remettre mes idées en ordre.

     

    J'avalais chacun des ses mots, il était plus captivant que je ne l'imaginais. Je me surprenais à autant l'observer depuis toute à l'heure. J'avais l'impression qu'on était sur la même longueur d'onde et c'était agréable comme sensation. Nous reposâmes nos yeux sur la vue.

     

    – T'aimes ? Demanda-t-il.

     

    Je mis un peu de temps avant de comprendre sa question.

     

    Oui... Merci. Murmurai-je.

     

    Il me répondit d'un simple sourire. Pour rien au monde je ne voulais bouger d'ici.

     

     

     

     

    ▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁

     

    Ca fait plus d'un mois que j'ai pas posté de chapitre, ouiii je saiiis. Une explication à ça ? Eh bah la flemme, c'est tout. Nan franchement j'ai un manque de motivation et d'inspiration c'est horrible. Mais c'est revenu, je trouve que ce chapitre est vraiment bien, que ce soit dans la manière d'écrire ou dans l'histoire (oui je me complimente, ça pose un problème à quelqu'un ?) Non mais sérieusement, le dernier chapitre que j'ai posté avant celui-là, je le trouvais nul, parfois je suis fière et parfois pas du tout et bah là je suis fière. En plus j'ai vraiment prit du plaisir à l'écrire celui-là, enfin je sais pas j'ai beaucoup aimé ce chapitre 8D Je voulais dire un truc mais euh... Ah oui, maintenant je compte poster des chapitres moins régulièrement, mais c'est pour mieux les travailler, parce que franchement, je trouve qu'il y a eu une dégradation ._. (je sais pas si ma phrase voulait dire quelque chose, mais tant pis, jveux pas me casser la tête)

     


    16 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires